Figure. 1 arrive en France

Posted by admin On octobre - 25 - 2014

Figure. 1

Je vous ai déjà parlé de l’application Figure.1 pour iOs permettant l’échange d’images et de commentaires entre professionnels de la santé. Cette application devait sortir en France, mais depuis plus d’un an, j’attendais… Et enfin, la nouvelle est tombée (ici): Figure. 1 sera disponible sur le marché Français très prochainement, peut-être même avant la fin de l’année.

Pour info, j’ai testé l’application en langue anglaise: c’est « géant », « fabuleux ». Une véritable application médicale conjuguant formation continue, enseignement, lien social… La navigation est très bien pensée, vous pouvez choisir de naviguer par spécialité ou par zone anatomique (bouche, nez, bras, thorax…). Vous pouvez également rechercher un mot clef. Vous aurez ensuite accès à l’image et ses commentaires… L’idée est tout simplement géniale.

L’application est également sortie pour les plateforme Android (sur le Google Play US) et est toujours gratuite.

On patiente encore un peu…

Figure. 1
 

Test du tensiomètre sans fils Withings

Posted by admin On septembre - 15 - 2014

Avec l’augmentation des capacités de nos smartphones, on a vu apparaître de nouveaux périphériques destinés à surveiller notre santé: Glucotest, saturomètre, cardiofréquencemètre et tensiomètres. Il y a quelques années déjà, la société Withings sortait un tensiomètre qui, une fois relié à son iPhone, permettait un suivi de sa PA et de son pouls. Une étape supérieure vient d’être franchis. Withings a développé un tensiomètre sans fils !! Il n’y a désormais plus de cable entre le tensiomètre et le smartphone. La communication entre les deux devices se fait en bluetooth.

La société Withings, que je remercie, m’a prêté un appareil afin que je le teste.

 

Déballage:

A l’ouverture du carton de la poste, je ne m’attendais pas tomber sur un tel packaging. Lorsque vous l’ouvrez, vous avez l’impression d’ouvrir un produit mac. L’emballage est très beau et bien pensé, notamment pour le système de fermeture du carton, aimanté. A l’intérieur, le tensiomètre est enroulé, parfaitement positionné. Vous avez une impression de qualité évidente, on voit bien que Withings a travaillé tous les détails du produit.

L’appareil fonctionne à l’aide de 4 piles AAA, fournies. Un adapteur USB est disponible, vous permettant de brancher le tensiomètre à votre smartphone si vous ne souhaitez pas utiliser la connection bluetooth.

 

Utilisation:

En tout premier lieu, il vous faudra télécharger l’application « Withings – Le compagnon santé » sur le Play Store (ici) ou  sur l’App Store: « Health Mate – Steps tracker & Life coach by Withings » (ici). Cette application est indispensable pour démarrer une prise de TA et mesurer votre pouls, mais également pour suivre leur évolution.

Pour info: J’ai essayé le tensiomètre sur iOs et Android et il n’y a aucune différence notable. Le système est parfaitement adapté aux 2 systèmes.

L’application Withings vous permettra d’apparier votre tensiomètre mais également d’autres produits Withings comme la balance Smart Body Analyzer (mesure du poids, de l’IMC, de la masse grasse, du pouls et même de la qualité de l’air !!!) ou le Pulse O2 (mesure du pouls, de la SpO2, du nombre de pas effectué, du dénivellé parcouru et des cycles du sommeil).

Ensuite, il suffit d’activer le bluetooth de votre appareil puis d’appuyer sur le bouton « power » du tensiomètre (facile, il n’y a qu’un seul bouton ;-)). L’appareil sera alors immédiatement reconnu par votre smartphone. Sélectionnez l’appareil Withings dans la liste des appareils bluetooth détectés afin d’associer le tensiomètre à votre smartphone. L’application Withings se lance alors automatiquement et vous pouvez démarrer la prise de tension.

Une fois cette étape réalisée, vous n’aurez plus qu’à mettre en marche le tensiomètre pour que l’application Withings s’ouvre et vous propose de lancer une prise de TA. Vous souhaitez réaliser une nouvelle mesure, rien de plus simple: sélectionnez dans le menu de droite « nouvelle mesure ».

Pour la prise de TA, 2 modes s’offrent à vous: un mode manuel et un mode automatique, paramétrable, moyennant 3 prises de TA à intervalle régulier. Un mode très pratique en consultation. Le résultat s’affiche alors sur l’écran de votre smartphone et vous indique s’il s’agit d’une tension artérielle optimale, normale, légèrement élevée… (selon la classification du Joint National Comittee VI Nord-Américain).

Vous pourrez ensuite partager vos « résultats » par mail, facebook, twitter ou les stocker sur votre dropbox, evernote, wunderlist… et j’en passe tellement la liste est longue. Le fichier est stocké en format .txt et sous la forme: « J’ai une tension artérielle de XXX/XX. J’ai un rythme cardiaque de XX ». Dommage qu’il ne soit pas possible de l’envoyer en format xls…

Vos résultats de mesure sont bien sûr stockés dans votre appareil. Vous pourrez ensuite consulter l’évolution de vos résultats sous forme de graphique.

 

Sur le plan pratique, le tensiomètre est revêtu d’un tissu à l’intérieur… je ne sais pas ce que cela pourrait donner s’il fallait utiliser des solutions désinfectantes. A demander à Withings ???

Par contre le système est très simple d’utilisation et parfait pour surveiller sa TA au domicile ou en voyage.  La prise de tension est rapide et FIABLE. Je peux vous l’assurer car j’ai comparé plusieurs prises de TA avec des tensiomètres OMRON et ceux du Corpuls3 et du LP12. Arrêtons de faire des mauvais procès aux fabriquants de tensiomètres automatiques. La technologie est aujourd’hui suffisamment bien maîtrisée pour avoir des produits fiables.

 

Pour conclure:

Le tensiomètre Withings est un produit rare. Tant par la qualité de fabrication que par les services qu’il rend. Vendu aux alentours de 129,99 €, c’est un très bon produit, rapide à mettre en oeuvre et fiable. De plus Withings offre avec son application smartphone, la possibilité de suivre de façon simple mais efficace son état de santé en permettant l’ajout de multiples périphériques.

Pour info, ce tensiomètre est vendu dans les Apple Store.

 

Le site de Withings

Withings Tensiomètre sans Fil à 123,41€ !!!

 

Test application iPhone: 24H Samu

Posted by admin On mai - 16 - 2014

Cela faisait longtemps que je n’avais pas testé une petite application sur iPhone. En voici une qui sort des sentiers battus. L’application 24h Samu est une application dédiée au préhospitalier. Et au lieu de nous présenter les « bonnes pratiques » par spécialité ou par ordre alphabétique, il a été de choisi de présenter 24 grands syndromes/pathologies… 1 par heure… d’où le nom, « 24h Samu ». Medicapp nous propose ici une navigation plutôt originale.
 

24H samu intro


 
Vous trouvez bien entendu la prise en charge de l’ACR, des BAV, de l’asthme aigu grave, de l’accouchement au domicile, du polytraumatisé ou mais aussi, et c’est beaucoup plus rare sur iPhone, quelques éléments de médecine de catastrophe: mise en place d’un PMA, rôle du DSM (Directeur des Secours Médicaux)… Des schémas, des dessins et des algorithmes accompagnent le texte. Pour ma part je regrette un peu la qualité de certains dessins.

24h Samu met également à disposition un calculateur de scores en médecine d’urgence (Glasgow, Malinas, Apgar, NIHSS…) ainsi qu’une section pédiatrie regroupant les techniques de RCP chez l’enfant, drogues, posologies ou choix du matériel.
 

La navigation est très agréable. Pour chaque pathologie, il suffit de sélectionner le chronomètre en bas à droite de l’écran pour passer à la page suivante. La présentation est très sobre et le texte bien lisible.

Bref, une bonne petite application qui trouvera sans problème sa place dans l’iPhone. Plutôt orientée pour les médecins du Smur, elle pourra également se révéler précieuse pour tous les infirmiers qui travaillent en préhospitalier

24H Samu sur l’AppStore à 7,99 $
 

La société Taranova vient de mettre au point un lecteur glycémique bluetooth. Vous allez me dire que ce n’est pas le premier. Certes… mais il n’y en a pas beaucoup sur le marché, et celui-ci pourrait bien tirer son épingle du jeu grâce à un design réussi et une partie logicielle complète.

Fora Diamond Mini

Première impression, le design: j’avoue que le lecteur est petit et très beau. Discret, il pourra facilement se glisser dans la poche.

Pour la partie hardware, le Fora Diamond Mini se recharge via une prise USB… classique mais efficace. Par contre, je n’ai pas vu d’infos sur l’autonomie ? Affaire à suivre… Il pèse 26,8 grammes (sans la batterie) et est équipé d’un écran LCD. La transmission des données se fait par Bluetooth vers une application iOs ou Android. Pour info, les bandelettes utilisent l’enzyme glucose déshydrogénase (GDH-FAD) qui interagit de façon spécifique avec la molécule de glucose.

La partie software représente à mon sens plus de 60% des raisons d’un succès commercial. Un premier point positif, le produit sort sur les 2 grandes plateformes mobiles: iOs et Android (95,7% des ventes de mobiles pour le 4ème trimestre 2013 –Source-). Un deuxième point important, l’application dispose d’une notice téléchargeable ici. Et là, bravo, rares sont les produits mobiles disposant d’une notice française !!!

iFora Blood Glucose Management Application

En ce qui concerne l’application elle-même:

« L’application iFora est téléchargeable gratuitement sur l’Apple store ou le Google Play. Elle permet à l’utilisateur de suivre un carnet glycémique complet sur son smartphone et de s’affranchir du carnet papier. Les données se téléchargent automatiquement sur l’application via Bluetooth.  Cette application facilite le suivi du  diabète et permet de simplifier la communication des résultats à son médecin ou à son infirmier.

L’application permet de définir, en accord avec son médecin, son plan thérapeutique  et de suivre les actions engagées : injections d’insuline, prise de comprimé, repas et prise de glucides, activité physique…

L’application propose plusieurs écrans sous forme de graphiques, de tableaux et de carnet.  Les données, graphiques et résultats peuvent être envoyés par mail et exportés vers Excel. »

Pour finir le lecteur est garanti 5 ans, normé CE et est remboursé. Il est disponible dans toutes les bonnes pharmacies 😉
 
iFORA Diabetes Manager sur iTunes

iFORA Diabetes Manager sur le Google Play

Site de la société Taranova
 

De la réalité augmentée pour la formation médicale

Posted by admin On avril - 15 - 2014

C’est d’Allemagne que vient l’innovation aujourd’hui. L’institut Peter L. Reichertz vient de mettre au point une application de réalité augmentée, destinée aux étudiants en médecine légale. Il suffit de scanner un QR code (préalablement disposé sur un sujet sain) pour afficher une lésion virtuelle lorsqu’on le filme avec son smartphone. Une bonne idée pour la formation de nos « experts » !!!

Une petite étude réalisée avec 10 étudiants a montré un meilleur apprentissage pour le groupe d’étudiants utilisant cette application plutôt qu’un livre.
J’ai trouvé cela innovant et ingénieux et j’aurai bien aimé testé ce système. Mais malheureusement, cette appli n’est pas disponible pour le moment…
 
réalité augmentée

Institut Peter L. Reichertz

(Source)
 

Test application iOs/Android: Corps humain virtuel

Posted by admin On décembre - 6 - 2013

Aujourd’hui je vais vous parler d’une application d’anatomie humaine: Corps humain virtuel. Réalisée par nos cousins canadiens, cette application s’est révélée pleine de surprises. Le test a été réalisé sur iPad.

Tout d’abord, la page d’intro est belle, simplement. Le choix des couleurs, des polices, la qualité du dessin laissent présager de belles choses…
 

Corps humain virtuel

 
L’application est divisée en 2 parties:

– A gauche, vous disposez des différentes vues (Antérieure, postérieure, latérale, supérieure et inférieure). J’aurais quand même préféré une vue 3d, mais j’imagine que le développement n’est pas le même et cela aurait forcément impacté le coût de l’appli. C’est également dans cette zone que vous pourrez choisir le système à explorer: squelette, muscles, système nerveux, système lymphatique, cardiovasculaire, respiratoire, digestif, urinaire reproducteur et endocrinien…ouf. Pour certains systèmes, il existe des sous menus vous permettant de cibler une structure particulière: L’encéphale pour le système nerveux ou le crâne dans l’étude du système squelettique.
 

Corps humain virtuel systèmes

 
– A droite, c’est la vue sélectionnée. Vous pouvez zoomer avec deux doigts. Sur cette vue, une bar inférieure contient un bouton permettant de marquer les points particuliers. Un appui sur un marqueur de la vue principale, et l’étiquette apparaît.

Un autre bouton, sur la même barre inférieure, propose une fenêtre de transparence. Cette fenêtre pourra offrir de voir le système musculaire superficiel ou profond, le système nerveux, lymphatique, veines, artères… et tous les autres systèmes. L’idée est très intéressante car elle permet d’apprécier les rapports entre les différentes structures. L’ensemble est d’une fluidité impressionnante, je n’ai noté aucun ralentissement.
 

Entre les 2 parties, il existe une barre verticale permettant la recherche de structures anatomiques par ordre alphabétique ou par mot-clé. Une fois la lettre sélectionnée, vous aurez l’affichage des items correspondants dans la fenêtre de droite. Et pour chaque lettre sélectionnée, la liste est longue…
 

Corps humain virtuel liste

 
Corps humain virtuel est une application pleine de surprise, qui conviendra parfaitement aux étudiants infirmiers, ambulanciers, aide-soignants ou sage femmes. De plus elle est largement abordable pour une application d’anatomie.
 
Corps humain virtuel sur iTunes: 4,49 €

Corps humain virtuel sur Google Play: 3,74 €

Site internet de Corps humain virtuel – Ikonet.com
 

Test application iPhone et Android: Unbound MEDLINE

Posted by admin On décembre - 5 - 2013

unbound medline

Enfin, l’application qui manquait sur mon iPhone est enfin disponible. Il s’agit de Unbound MEDLINE. Cette application vous permet de faire vos recherches pubmed en un clin d’oeil. Il suffit de taper les termes recherchés et de sélectionner les limites à la recherche: full text, langue, sujet, type d’article (meta analyse, essai clinique, guideline…) ou encore la date de publication. Un simple appui sur le bouton rechercher et le tour est joué. Vous disposez du résultat de votre recherche. Un clic sur l’article que vous souhaitez consulter et vous obtenez l’abstract, avec possibilité de le partager sur facebook, google+ ou twitter, de l’envoyer par mail ou de le stocker sur dropbox ou sur le drive.
 

Un atout considérable de cette petite application est la possibilité de marquer votre requête en « Favoris ». Vous pourrez ainsi quand vous le souhaitez, retrouver les derniers articles qui vous intéressent, sans avoir à ressaisir tous les champs de recherche. Les articles peuvent également être inscrits en favoris. Pour info, votre recherche peut également être effectuée grâce à la reconnaissance vocale.

Vous retrouverez dans la section favoris, les articles et les recherches que vous aurez marqués comme tel. Petit bémol, la différence entre « Recherche » et « Articles » n’est pas très claire, seul une petite loupe sur l’icône identifie une « Recherche ». Un simple changement de couleur entre les deux types de favoris eut été préférable.

Mais bon, on ne va pas chipoter. Cette application est à télécharger d’urgence !!!
 
Unbound MEDLINE sur AppStore

Unbound MEDLINE sur le Google Play Store

Le site de Unbound MEDLINE


 

Test application Android: Sémiologie Médicale

Posted by admin On novembre - 28 - 2013

Je viens de tester une application médicale sur Android. Non, vous ne rêvez pas. Il y en a, et même de très bonnes. Pour preuve:

Sémiologie médicale est une application réalisée par les éditions DeBoeck Estem. Et DeBoeck Estem sont les grands spécialistes du livre médical. En vous procurant l’ouvrage papier (version 4), il vous sera offert l’application pour smartphone Android ou iOs. Je crois que cela ne s’est jamais fait auparavant. Bravo !

Avant de commencer, un petit mot sur l’ouvrage: il me parait être très complet et une source d’informations très utiles à l’étudiant mais également au médecin vieillissant que je suis 😉

L’application:

L’application ouvre sur une page d’introduction où vous pourrez choisir entre différents chapitres: l’observation médicale, la douleur, les signes généraux, l’examen cardiaque, l’examen pulmonaire, la sémiologie biologique… et j’en passe car toutes les spécialités cliniques sont présentes.
 
1385489665078

 

Certains chapitres contiennent une quantité assez étonnante d’informations. Vous aurez le plaisir de « re » découvrir certains signes clinique oubliés: le signe de Chevassu par exemple… Je défie n’importe quel médecin de plus de 40 ans de se souvenir de ce signe clinique (sauf les uro…).

Lors de vos consultations, vous pourrez sélectionner un certains nombre d’outils à l’aide d’un bandeau déroulant. Vous pourrez ainsi modifier la taille des caractères, développer/réduire le paragraphe lu ou encore prendre des notes (nous y reviendrons).
 

Textes, images, tableaux ou diagrammes, vous avez le choix. L’information est présente sous toutes ses formes ou presque (pas de vidéos). J’avoue quand même que l’ensemble manque un peu de couleurs.
 

L’application propose en outre différents modules:
Pour la recherche, le module manque un peu de souplesse et il vous sera parfois nécessaire de reformuler votre requête pour obtenir le résultat souhaité.
L’élément qui m’a le plus intéressé est sans nul doute la prise de note que je trouve ingénieuse. Lorsque vous consultez un chapitre et que vous souhaitez y insérer une réflexion: il vous suffit de sélectionner le crayon du bandeau de sélection (en haut à droite), pour qu’une fenêtre s’ouvre, permettant la saisie. Votre texte enregistré sera immédiatement disponible dans « Mes notes » de la Tab bar, identifié par le nom du chapitre concerné. Par contre, je n’ai pas réussi à effacer les notes saisies…

Quelques calculateurs sont également disponibles dans la Tabbar mais leur intérêt est plus que limité.
 
Pour conclure:

Cette application s’accompagne parfaitement à l’ouvrage papier, une référence. Elle possède un outil de prise de notes intéressant même s’il manque un outil « supprimer la note »… (mais que font les béta-testeurs ?). Elle dispose d’un grand nombre d’informations et s’avèrera un guide précieux pour l’externe en médecine. Elle pourra orienter ses premiers examens cliniques. Toutefois elle n’est pas suffisante à elle seule. De Boeck l’a parfaitement compris et c’est la raison pour laquelle elle vous sera offerte lors de l’achat du livre. Génial !!!

Pour info, un externe m’a confié avoir cet ouvrage en V2 qui ne dispose pas de code de téléchargement.

Et pour finir j’ai une petite requête à l’attention des éditions DeBoeck: Vous voulez pas changer la couverture du livre ?

L’application est téléchargeable gratuitement mais ne sera entièrement accessible qu’après l’achat du contenu complet (Achat In-App à 9,99€).
 
Sémiologie médicale sur iTunes

Sémiologie médicale sur Google Play

Sémiologie médicale : Livre + Application

Editions DeBoeck

 

Initialement, il y a eu Instant Heart Rate (testée ici)… assez efficace. L’application utilise le flash de l’iphone pour éclairer la pulpe du doigt. Une fois la mesure prise, il est possible de l’archiver, de la publier sur les réseaux sociaux… Puis d’autres applications ont fait leur apparition et notamment Cardiio. Elle fait partie de ces nombreuses applications capables de mesurer votre pouls en utilisant les variations de couleur de votre peau. Mais en plus, elle « prétend » mesurer votre pouls en vous filmant. Il faut un bon éclairage, paraît-il !!! A mon avis il doit s’agir de lampes de 10.000 watts car j’ai essayé de mesurer le pouls de ma fille (malade :-() et l’appli m’a dit qu’elle battait à 40 ???? A 8 ans, c’est pas terrible !!! Bref ça ne marche pas bien. Par contre, la détection du pouls au doigt fonctionne parfaitement. Cardiio propose également le partage des données sur les réseaux sociaux ainsi que leur archivage.
 

cardiio2

Sur le plan du design et de l’ergonomie, rien à dire. C’est du standard: efficace.

L’application propose également des séances d’exercices. Vous serez coachés. Vous pourrez ensuite mesurer votre pouls pour estimer votre score d’endurance (?), votre espérance de vie, vos calories brûlées et même comparer vos résultats à ceux de la population. Pour tout cela il faudra passer à la version PRO, à 4,49€. Mais il est possible de ne prendre que certaines options à des tarifs plus doux. En tous cas, pour le moment, Cardiio est gratuit sur l’AppStore… alors dépêchez-vous !
 




 
Cardiio sur l’AppStore

(Source)
 

Test appli iPhone/iPad: RealWorld Orthopaedics

Posted by admin On novembre - 6 - 2013

Un petit test d’applications médicale iOs… ça faisait longtemps ;-)) Et cette semaine, j’ai testé RealWorld Orthopaedics. C’est la première application d’orthopédie médicale que j’essaye. Et elle est en Français !!!
J’avoue avoir eu, il y a quelques temps, un projet d’application d’orthopédie adaptée aux généralistes et aux urgentistes. Mais cela ne s’est jamais fait. Du coup, j’ai des idées bien arrêtées sur la façon de présenter les choses. Mais je vais essayer de rester objectif.

RealWorld Orthopaedics

RealWorld Orthopaedics est d’origine Canadienne. Nous devons cette application à nos cousins et confrères de l’université de Sherbrooke au Canada. Et c’est la société Hyperexis qui a réalisé l’application. RealWorld Orthopaedics présente l’ensemble des lésions et traumatismes que l’on peut rencontrer en orthopédie. La quantité d’informations fournies est impressionnante.

Il y a 3 parties consultables:
– Médical
– Technique
– Chapitres

La partie médicale regroupe les luxations, les fractures, les épanchements et de nombreuses autres pathologies osseuses… L’ensemble est classé par structure et par ordre alphabétique: bassin, bras, main, pied, etc… Une fois la pathologie sélectionnée, vous pourrez choisir entre les investigations radiologiques initiales ou post-opératoires. L’écran affichera alors la radio. Différents clichés sont proposés, sous différents angles. Pour chaque cas consulté, vous aurez accès à un descriptif très détaillé (icône « i » en haut à droite), avec: la définition, le diagnostic, le diagnostic différentiel, le traitement…Sur la TabBar une icône en forme d’oeil surlignera sur la radio, les éléments à prendre en compte pour établir le diagnostic. Sur la même TabBar, une icône en forme de lunette vous donnera le descriptif des lésions précédemment surlignées. Le procédé est très ingénieux et est un très bon outil de formation.

La partie technique regroupe les différentes lésions que l’on peut identifier sur un cliché radiologique. Les lésions sont également classés par structure osseuse. la sélection d’un type de lésion ouvre les différentes pathologies concernées. Par exemple une hypodensité linéaire au niveau de la cheville ouvre: Fracture bi-malléolare, fracture unimalléolaire externe, ostéochondrite dissecans…
Concernant la navigation et les différents icônes, le principe d’utilisation est identique.

photo

La partie intitulée chapitres regroupe les grandes pathologies rencontrées en orthopédie. Il s’agit des descriptifs que vous obteniez en cliquant sur l’icône « i » en haut à droite de l’écran. Vous avez ici toute la partie texte de l’application, sans les radios.

Pour info, les deux premières parties contiennent un quizz, assez simple dans son fonctionnement. Des radios vous sont présentées. Vous obtenez la pathologie concernée en cliquant en haut à droite. Il s’agit des descriptifs de la partie chapitres. On peut regretter qu’il n’y ai pas de qcm et d’évaluation chiffrée permettant de se tester. De plus, un seul cas est présenté. Pour s’évaluer sur un autre cliché, il est nécessaire de quitter complètement l’application. Bref, ce n’est pas ma partie préférée.

Pour conclure:
RealWorld Orthopaedics est une très bonne application d’orthopédie. Vous trouverez très probablement ce que vous chercher dans cette application (pour peu qu’il ne s’agisse pas d’une pathologie rare). Elle contient une quantité incroyable de clichés radiologiques. La présentation des lésions osseuses sur les radio, à l’aide un système de surlignage est très ingénieux. L’organisation et la présentation des lésions est un peu déroutante au début, j’aurais préféré quelque chose de plus intuitif comme un squelette que l’on manipule pour sélectionner l’os touché. Mais sincèrement on s’y fait très rapidement et je n’ai absolument pas souffert lors de mes diverses recherche.
Seul point noir au tableau: l’absence de module de recherche. J’espère que cela se fera dans une prochaine mise à jour 😉

RealWorld Orthopaedics sur iTunes à 8,99 €

Site internet de la société Hyperexis

PS: Cette application reste dans mon iPhone…

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1