Qu’est-ce qui aggrave le psoriasis ?

83
Partager :
psoriasis

Chaque année, de nombreuses personnes sont atteintes du psoriasis. L’évolution de cette maladie chronique de la peau n’est pas prévisible. Toutefois, certains facteurs émanant de vos habitudes de vie peuvent aggraver cette infection. Consultez ce guide pour les connaître.

Les facteurs psychologiques dans l’aggravation du psoriasis

Une forte pression psychologique aggrave le psoriasis. Il peut s’agir du stress ou d’un choc émotionnel. Lorsque vous souffrez de cette maladie cutanée, une situation qui provoque chez vous le stress peut aggraver votre cas.

A découvrir également : Pourquoi avons-nous des croûtes dans nos cheveux ?

Au nombre de ces situations stressantes figure le décès d’un ami, une situation professionnelle conflictuelle, une rupture amoureuse, etc. Vous devez néanmoins savoir que ces facteurs ne peuvent pas causer le psoriasis. Si cette maladie apparaît après un choc émotionnel cela veut dire que vous l’avez bien avant la situation.

L’état de stress conduit à la libération de certaines particules du cerveau. Ces dernières conduisent à une inflammation cutanée. Ainsi, vos cellules considèrent cela comme une attaque et sont contraintes de réagir.

A voir aussi : Comment reconnaître le carcinome de la peau ?

C’est suite à cette réaction que vous constatez une aggravation du psoriasis. Enfin, la fatigue peut aussi impacter sur cette infection. Pour mieux vivre cette période, il est recommandé d’assurer une bonne gestion du stress.

L’exposition au soleil aggrave le psoriasis

D’abord, vous devez savoir que la plupart des personnes infectées trouvent satisfaction en s’exposant au soleil. L’exposition au soleil aggrave le psoriasis chez une minorité de patients. C’est pourquoi toute personne qui souhaite améliorer l’infection en ayant recours au soleil doit faire attention. Il est alors important de suivre quelques recommandations.

En premier, le sujet doit faire usage d’une crème solaire adaptée à sa peau. Cette dernière joue un rôle de protection vis-à-vis du soleil. Ensuite, il doit s’exposer au soleil de façon progressive. Pour une première fois, ce temps ne doit pas passer quelques heures. Idéalement, vous ferez mieux d’éviter les moments d’intenses chaleurs.

De plus, lorsque vous êtes sous traitement avec des comprimés spécifiques, vous devez éviter de vous exposer au soleil. Enfin, il n’est pas recommandé aux personnes infectées par cette maladie de faire usage des cabines de bronzage. Celles-ci ne vous protègent pas des rayons de soleil et engendrent une aggravation de l’infection.

Les facteurs immunitaires du psoriasis

psoriasis

L’organisme humain est aussi un élément qui peut conduire à l’aggravation du psoriasis. L’inflammation peut connaître une certaine poussée chez les personnes qui ont assez de globules blancs dans le sang. Lorsque ces derniers se regroupent en masse au tour des plaques de l’infection, ils entraînent une réaction du système immunitaire.

Les globules blancs sont présents dans le but de défendre l’organisme et de cicatriser la plaie. Ainsi, lorsqu’ils sont nombreux, vous pouvez assister à un renouvellement accéléré des cellules cutanées. Celles mortes ne s’éliminent pas avant l’apparition des nouvelles à cause du rythme du renouvellement. Elles s’incrustent à la peau ce qui aggrave le psoriasis.

Les autres facteurs qui aggravent le psoriasis

Plusieurs autres éléments ont la capacité d’engendrer une aggravation de cette maladie cutanée.

Les comprimés

Les médicaments jouent un rôle prépondérant dans le traitement du psoriasis. Seulement, lorsque vous êtes atteint de l’infection, une prise régulière des comprimés peut conduire à l’aggravation de cette pathologie.

Les médicaments utilisés dans le but de soigner l’hépatite C contiennent des substances qui aggravent le psoriasis. C’est aussi le cas lorsque vous suivez un traitement pour réduire les troubles bipolaires. Aussi, le traitement pour améliorer l’hypertension artérielle est susceptible d’aggraver cette infection cutanée.

L’irritation de la peau

L’irritation de la peau est une chose normale lorsque vous souffrez d’infection cutanée. Il n’est alors pas recommandé de gratter ou de frotter cette dernière de façon répétitive. Quand bien même elle vous met mal à l’aise, vous devez faire attention. Ainsi, lorsque vous êtes dans un environnement pollué qui attaque votre peau, le mieux est de vous éloigner.

Une personne atteinte de psoriasis ne devrait pas gratter sa peau suite à une piqûre ou à des blessures. En faisant cela, elle va sans le moindre aggraver l’état de l’infection cutanée. Évitez aussi les brûlures chimiques, car elles peuvent aussi faire passer ce mal à un tout autre niveau.

Partager :