Greffe de cheveux sans rasage : une correction des petites alopécies de manière esthétique !

653
Partager :

La réalisation de la greffe de cheveux sans rasage est tout à fait possible avec la technique FUE (Follicular Unit Extraction en anglais). Cette méthode consiste à l’extraction une à une des unités folliculaires du derme capillaire du patient avant de les réimplanter sur les zones à corriger. La méthode FUE est très appréciée, car elle permet d’élargir la zone donneuse jusqu’aux tempes tout en restant peu invasive. À la plupart des cas, cette dernière est favorisée pour la correction des chutes de cheveux faible à modérer. Cet article vous permettra de connaitre les avantages de la greffe de cheveux sans rasage (avec la méthode FUE), les précautions et les contre-indications prendre avec les procédures à suivre pour la chirurgie. 

Les procédures à suivre pour la réalisation de l’implant sans rasage

Avant la réalisation de la greffe de cheveux sans rasage, il est indispensable de s’informer sur les étapes à suivre. Ces derniers concernent les suivants :

A voir aussi : Le chanvre en pharmacie : un complément pharmaceutique aux multiples bénéfices

  • La préparation : après la réalisation d’une analyse complète auprès de votre clinique capillaire à Paris, vous devez passer à la préparation de la greffe. Cette dernière consiste à la délimitation au crayon des zones à garnir ou à corriger. 
  • Le prélèvement : pour cette étape, votre médecin devra d’abord effectuer l’anesthésie avant de prélever un à un les greffons pour un diamètre allant de 0.8 à 0.9mm.
  • Le triage : afin de favoriser la bonne qualité des greffons, il est nécessaire de trier les greffons de manière à éliminer les tissus inutiles. Pour ce faire, ces derniers seront contrôlés aux microscopes. 
  • L’implantation : la transplantation est réalisée après la réalisation de l’anesthésie sur les zones à traiter. L’implantation des greffons se fera une à une par le biais de matériel spécifique.
  • Post-opératoire : à moins d’une semaine après l’intervention, vous devez vous rendre auprès de votre chirurgien capillaire pour surveiller l’état de votre greffe (cicatrisation, complication, etc.). 

Les précautions et contre-indications

Comme pour le cas d’un implant avec rasage, il existe certaines précautions à prendre avant la réalisation de la greffe de cheveux sans rasage. La première consiste à la réalisation d’un traitement à base d’antibiotique durant 4 jours avant l’intervention. Par la suite, il est également nécessaire de se laver les cheveux avec un shampoing antiseptique le matin de la réalisation de l’implant. La technique principale employée pour la greffe sans rasage est la méthode FUE. De ce fait, cette procédure est contre-indiquée pour les hommes et les femmes qui disposent de cheveux blancs ou crépus. Effectivement, même sans rasage, les cheveux blancs sont difficiles à distinguer et les cheveux crépus peuvent s’abimer facilement durant l’extraction. Finalement, veillez à ne pas consommer d’excitant avant la réalisation de l’intervention.

Les avantages de la greffe de cheveux sans rasage

La réalisation de la greffe de cheveux sans rasage procure aux patients divers avantages. En effet, elle permet à la fois de corriger la perte de cheveux (même au niveau de la barbe) et de densifier de manière définitive les zones dégarnies du cuir chevelu. Et ce, sans laisser la moindre cicatrice sur l’occiput. Sans aucun doute, l’effet de la procédure sans rasage peut grandement avoir un impact positif sur le moral des patients. De plus, lorsqu’un patient se rase la tête, il peut y avoir des cicatrices qui seront visibles à l’œil nu. Assurément, l’extraction du follicule pileux peut causer une cicatrice d’environ un millimètre de diamètre.

A lire en complément : Conseils pour aider bébé à mieux dormir malgré la toux nocturne

Partager :