Consommer des adaptogènes pour lutter contre le stress : est-ce vraiment efficace ?

152
Partager :

Si les adaptogènes ont déjà été utilisés dans la médecine traditionnelle depuis des millénaires, le concept précis n’est né que vers la fin de la Seconde Guerre Mondiale par un certain docteur appelé Nicolaï Lazarev. Et si auparavant, ils étaient pisés pour augmenter la résistance physique et la résistance au froid… Aujourd’hui, elle détient une belle réputation dans la communauté du bien-être pour la résistance au stress. Mais de quoi s’agit-il vraiment et est-ce véritablement efficace contre le stress ? Cet article vous dit tout !

Les adaptogènes : c’est quoi ?

Les adaptogènes sont des plantes et des compléments alimentaires qui permettent au corps de réduire ses niveaux de stress physique, mental et émotionnel et de mieux le gérer. Une plante est dite adaptogène lorsqu’elle répond à 3 critères bien précis : 

A voir aussi : Consultation angiologue sans ordonnance : démarches et conditions

  • capable d’augmenter la résistance du corps sans stimuler un organe en particulier
  • n’est pas toxique
  • capable de maintenir ou de rétablir l’équilibre de l’organisme

Il existe différents types de compléments alimentaires adaptogènes dont le ginseng, l’Ashwagandha, le rhodiola rosea, le cordyceps (Paecilomyces hepiali), etc. Les origines peuvent être indiennes, chinoises, sibériennes ou européennes. Dès lors, afin de découvrir une large gamme d’adaptogenes, vous pouvez parcourir les sites de vente en ligne ou des magasins spécialisés dans la vente de compléments alimentaires naturels.

Compléments alimentaires pour le stress : comment fonctionnent-ils et sont-ils vraiment efficaces ? 

En agissant avec puissance au niveau des neurotransmetteurs de l’organisme, les adaptogènes favorisent un état de calme. Ces plantes contribuent ainsi à la relaxation, au bien-être physique et à une amélioration considérable de la gestion des émotions. D’après une étude réalisée en 2018 notamment, les adaptogènes ont un effet significatif sur la vitalité, l’énergie et la résistance au stress grâce à leur soutien des 3 principaux systèmes de l’organisme : immunitaire, nerveux et hormonal. 

A découvrir également : Métabolisme de base : qu’est-ce que c’est et comment peut-on le calculer ?

Avec ses nombreuses vertus, elles favoriseraient les capacités de l’organisme à garder son propre équilibre. Tout d’abord, en stimulant la mémoire et les performances cognitives. Ensuite, en aidant à favoriser la concentration et l’apprentissage. Puis, en améliorant l’état d’éveil et enfin, à bonifier la capacité d’adaptation devant un facteur de stress ou une situation stressante. Cela dit, les adaptogènes ont déjà fait preuve de leur efficacité de la Chine à la Russie, jusqu’au monde entier.

Comment choisir l’adaptogène idéal ? 

Entre rhodéola rosea, ashwaganda, gingseng ou Eleutheroccus senticosus, difficile de savoir quel type d’adaptogène conviendrait le mieux. Certes, tous ces compléments alimentaires permettent de gagner en énergie et de lutter contre le stress. Cependant, le choix dépendra principalement des spécificités de chaque plante et des contre-indications à leur égard. Si le gingseng, par exemple, aide les patients diabétiques à maintenir leur glycémie, l’ashwagandha pourrait contribuer à favoriser le sommeil. Quant à l’éleutherococcus senticosus ou gingseng de Sibérie, il permettrait d’améliorer la santé du système respiratoire. Pour le Rhodiola rosea qui est vraiment une plante tonique et regénératrice par excellence, elle aura des spécifiques sur le système cardio-vasculaire et l’antioxydant. Bien sûr, le mode de consommation et d’administration dépendrait du type de plante. Avant toute prise, il est donc préférable de demander l’avis d’un spécialiste en la matière.

Partager :