Test matériel: Pneupac VR1™ airmix

Posted by Oliv On août - 23 - 2013

Nous avons testé l’insufflateur automatique de chez Smith Médical appelé pneupac VR1™, et j’avoue que nous avons étés déroutés !
Par le look tout d’abord, de couleur jaune et verte, cet appareil ressemble à un jouet qui à tout de même l’avantage d’être visible.
Ensuite, par l’utilité qui paraît être à mi chemin entre un insufflateur et un respirateur.

l’appareil se branche sur la prise crantée de la bouteille d’oxygène et fonctionne grâce à la pression de celle-ci et ne nécessite donc pas de batterie ou autre alimentation.

En ce qui concerne les réglages, il y a un interrupteur qui permet de choisir entre 50% ou 100% de FiO2, une mollette permet de choisir les débits couplés à une fréquence ventilatoire (en mode automatique) allant de 1050ml/12 de fréquence à 150/25. une mollette centrale permet de choisir le mode automatique ou manuel. Sur ce dernier mode, le déclenchement des volumes est réalisé soit par un bouton poussoir, soit par un interrupteur à bascule.
L’appareil est équipé d’une alarme de pression non réglable à 40cmH2O par indicateur sonore qui ne permet donc pas une insufflation en force lors de situations ventilatoires extrêmes.

pneupac VR1 ™ peut fonctionner sous atmosphère viciée voir explosive et dans un champ éléctromagnétique important comme un IRM

Les raccord sont standards, ce qui permet de brancher tous types de masque ou de filtres. L’étanchéité est classée IP56 ce qui est très bien!

A l’utilisation il est assez facile à mettre en œuvre et intuitif. Pour les brancardages difficiles, il permet de se passer d’un ventilateur tout en prenant moins de place.

Petit bémol : il nécessite un raccord O2 spécifique vissé d’un coté et cranté de l’autre, et ne permet pas le fonctionnement sans gaz propulseur.

SMITH MEDICAL propose en option un circuit spécifique respectant la norme chimique OTAN pour protéger la victime de l’air contaminé et faire en sorte que le gaz fourni au patient ne contienne pas d’agents toxiques.

Cet appareil paraît intéressant en complément de insufflateur manuel et du respirateur qu’il ne remplace pas complètement sauf dans des situations très particulières. il semble adapté aux paramédics ou à des infirmiers qui participeraient aux activités sapeur pompiers sous protocoles.

Le prix se situe autour des 1300 €, c’est quand même moins cher qu’un respirateur ! …. à méditer !

 

Comments are closed.

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1