Test du tensiomètre sans fils Withings

Posted by admin On septembre - 15 - 2014

Avec l’augmentation des capacités de nos smartphones, on a vu apparaître de nouveaux périphériques destinés à surveiller notre santé: Glucotest, saturomètre, cardiofréquencemètre et tensiomètres. Il y a quelques années déjà, la société Withings sortait un tensiomètre qui, une fois relié à son iPhone, permettait un suivi de sa PA et de son pouls. Une étape supérieure vient d’être franchis. Withings a développé un tensiomètre sans fils !! Il n’y a désormais plus de cable entre le tensiomètre et le smartphone. La communication entre les deux devices se fait en bluetooth.

La société Withings, que je remercie, m’a prêté un appareil afin que je le teste.

 

Déballage:

A l’ouverture du carton de la poste, je ne m’attendais pas tomber sur un tel packaging. Lorsque vous l’ouvrez, vous avez l’impression d’ouvrir un produit mac. L’emballage est très beau et bien pensé, notamment pour le système de fermeture du carton, aimanté. A l’intérieur, le tensiomètre est enroulé, parfaitement positionné. Vous avez une impression de qualité évidente, on voit bien que Withings a travaillé tous les détails du produit.

L’appareil fonctionne à l’aide de 4 piles AAA, fournies. Un adapteur USB est disponible, vous permettant de brancher le tensiomètre à votre smartphone si vous ne souhaitez pas utiliser la connection bluetooth.

 

Utilisation:

En tout premier lieu, il vous faudra télécharger l’application « Withings – Le compagnon santé » sur le Play Store (ici) ou  sur l’App Store: « Health Mate – Steps tracker & Life coach by Withings » (ici). Cette application est indispensable pour démarrer une prise de TA et mesurer votre pouls, mais également pour suivre leur évolution.

Pour info: J’ai essayé le tensiomètre sur iOs et Android et il n’y a aucune différence notable. Le système est parfaitement adapté aux 2 systèmes.

L’application Withings vous permettra d’apparier votre tensiomètre mais également d’autres produits Withings comme la balance Smart Body Analyzer (mesure du poids, de l’IMC, de la masse grasse, du pouls et même de la qualité de l’air !!!) ou le Pulse O2 (mesure du pouls, de la SpO2, du nombre de pas effectué, du dénivellé parcouru et des cycles du sommeil).

Ensuite, il suffit d’activer le bluetooth de votre appareil puis d’appuyer sur le bouton « power » du tensiomètre (facile, il n’y a qu’un seul bouton ;-)). L’appareil sera alors immédiatement reconnu par votre smartphone. Sélectionnez l’appareil Withings dans la liste des appareils bluetooth détectés afin d’associer le tensiomètre à votre smartphone. L’application Withings se lance alors automatiquement et vous pouvez démarrer la prise de tension.

Une fois cette étape réalisée, vous n’aurez plus qu’à mettre en marche le tensiomètre pour que l’application Withings s’ouvre et vous propose de lancer une prise de TA. Vous souhaitez réaliser une nouvelle mesure, rien de plus simple: sélectionnez dans le menu de droite « nouvelle mesure ».

Pour la prise de TA, 2 modes s’offrent à vous: un mode manuel et un mode automatique, paramétrable, moyennant 3 prises de TA à intervalle régulier. Un mode très pratique en consultation. Le résultat s’affiche alors sur l’écran de votre smartphone et vous indique s’il s’agit d’une tension artérielle optimale, normale, légèrement élevée… (selon la classification du Joint National Comittee VI Nord-Américain).

Vous pourrez ensuite partager vos « résultats » par mail, facebook, twitter ou les stocker sur votre dropbox, evernote, wunderlist… et j’en passe tellement la liste est longue. Le fichier est stocké en format .txt et sous la forme: « J’ai une tension artérielle de XXX/XX. J’ai un rythme cardiaque de XX ». Dommage qu’il ne soit pas possible de l’envoyer en format xls…

Vos résultats de mesure sont bien sûr stockés dans votre appareil. Vous pourrez ensuite consulter l’évolution de vos résultats sous forme de graphique.

 

Sur le plan pratique, le tensiomètre est revêtu d’un tissu à l’intérieur… je ne sais pas ce que cela pourrait donner s’il fallait utiliser des solutions désinfectantes. A demander à Withings ???

Par contre le système est très simple d’utilisation et parfait pour surveiller sa TA au domicile ou en voyage.  La prise de tension est rapide et FIABLE. Je peux vous l’assurer car j’ai comparé plusieurs prises de TA avec des tensiomètres OMRON et ceux du Corpuls3 et du LP12. Arrêtons de faire des mauvais procès aux fabriquants de tensiomètres automatiques. La technologie est aujourd’hui suffisamment bien maîtrisée pour avoir des produits fiables.

 

Pour conclure:

Le tensiomètre Withings est un produit rare. Tant par la qualité de fabrication que par les services qu’il rend. Vendu aux alentours de 129,99 €, c’est un très bon produit, rapide à mettre en oeuvre et fiable. De plus Withings offre avec son application smartphone, la possibilité de suivre de façon simple mais efficace son état de santé en permettant l’ajout de multiples périphériques.

Pour info, ce tensiomètre est vendu dans les Apple Store.

 

Le site de Withings

Withings Tensiomètre sans Fil à 123,41€ !!!

 

Le guide de la médecine du futur

Posted by admin On mars - 14 - 2014

Le Docteur Bertalan Meskó, créateur du site Webicina.com (moteur de recherche en ressources médicales), a publié un ouvrage sur l’évolution de la médecine. En se basant sur les grands projets et les orientations prises par les startups du secteur médical, il nous offre sa vision du futur. On pourra découvrir une infographie sur le sujet. Les principaux projets de la médecine du future y sont exposés et classés en « disponible », « prochainement disponible » ou « dans un futur proche »… C’est très intéressant, vous y retrouverez de nombreux sujet déjà traité sur Geekmédical 😉
 

MEDICAL_infographic_final

(cliquez sur l’image pour agrandir)
 

L’ouvrage est téléchargeable gratuitement ici.

Webicina.com

(Source)
 

Un capteur de mouvement pour vos dents.

Posted by admin On août - 3 - 2013

Ces dernières années, nous avons pu voir un grand nombre de trackers faire leur apparition. Il s’agissait initialement de podomètres. Puis on a vu apparaître les trackers de position, les cardiofréquencemètres, les trackers dans les brosses à dent, les fourchettes… et autres fitbit.

Désormais, on va pouvoir surveiller notre activité buccale. Les chercheurs de la National Taiwan University à Taipei viennent de mettre au point un capteur qui se fixe sur les dents. Il peut être installé dans une prothèse, ou fixé à l’aide d’une bague d’orthodontie. Le capteur, miniaturisé à l’extrême, dispose d’un accéléromètre qui mesure les mouvements dans les 3 dimensions. Le logiciel d’analyse identifie ensuite si le sujet est en train de boire, de fumer, de manger de parler, de tousser et même… s’il mâche du chewing-gum. Rien ne lui échappe.
 
tracker dent

Il reste tout de même un point majeur à solutionner: la batterie. Pour le moment, le capteur est relié à un câble vers une source d’alimentation  externe. Il faut trouver le moyen de miniaturiser la source d’alimentation, voire même d’inventer un système permettant sa recharge. Les chercheurs pourront ainsi envisager d’intégrer un transmetteur sans fil type bluetooth afin de permettre la transmission des données sur un smartphone.

Il reste du boulot, mais les premiers prototypes sont très prometteurs et assurent une reconnaissance du mouvement dans plus de 90% des cas.

(Source)
 

Des chercheurs du KTH Royal Institute of Technology viennent de mettre au point un dispositif cutané permettant de recueillir les signaux électriques à travers la peau: Le Bio-Patch.

kth_bio-patch

Appliqué à la surface cutané, le BioPatch pourra ainsi se déformer sans se décoller. Il peut enregistrer un signal ECG s’il est collé sur le thorax, un EMG lorsqu’il est positionné sur un muscle, et même un signal EEG sur le crâne. Bien entendu, il n’est pas question ici d’enregistrer un examen entier. L’ECG n’aura pas les 12 dérivations mais 1 seule.

Tous les composants sont installés sur une membrane souple. De même, l’alimentation électrique est semblable à un bout de papier, souple. Le dispositif possède un module wifi permettant l’envoi des données en temps réel sur un smartphone. Vous pourrez ainsi archiver ou adresser les données à votre médecin.

Ce type de dispositif pourrait largement trouver sa place dans le monitoring cardiaque, afin de prévenir l’apparition de graves troubles du rythme.
 
(Source)

KTH Royal Institute of Technology
 

Il existe de nombreux dispositifs permettant de suivre le rythme cardiaque, mais jusqu’à présent, aucun ne pouvait aller dans l’eau. Une société Libanaise appelé Instabeat vient de relever le défi et a réalisé un prototype étanche. Fixé sur les lunettes de natation, le traker détecte les pulsations de l’artère temporale. Les données sont ensuite transmises au nageur à l’aide d’un affichage tête haute, sous forme de code couleur en fonction de la zone cible: bleu pour brûler les graisses, vert pour le fitness et rouge pour une optimisation des performances.

Instabeat - Cardiofréquencemètre

Mais l’Instabeat va plus loin: d’autres trackers permettent de mesurer la fréquence respiratoire, la quantité de calories brûlées, le nombre de tours et de retournements effectués. Toutes ces données sont ensuite récupérables sur votre ordinateur par l’intermédiaire d’un cable usb… en attendant une liaison Bluetooth.

 Instabeat

Le dispositif doit à terme pouvoir s’adapter à de nombreuses lunettes de natation. La société Instabeat prévoit de vendre l’appareil environ 149$, mais en pré-commande vous l’obtiendrez pour 139$.

Les nageurs disposent désormais d’un outil leur permettant de suivre en temps réel leur performance, de l’analyser et de l’améliorer. Les prochains championnats du monde de natation promettent d’être passionnants !!!
 

 
Instabeat

(Source)

 

Il va falloir se laver les mains !

Posted by admin On mars - 28 - 2013

intelligentM system

Vous savez tous à quel point il est important de se laver les mains avant et après avoir vu un patient. Les infections nosocomiales tuent 100.000 patients chaque année aux Etats-Unis. Les hôpitaux dépensent 10% de leur budget à lutter contre ces infections. En améliorant nos pratiques (et en étant plus rigoureux…), on pourrait diminuer cette part budgétaire… et embaucher du personnel. C’est les raisons pour lesquelles je vais vous parler de l’IM: L’Intelligent M System (intelligent, le dispositif l’est assurément…et son concepteur aussi). Il s’agit d’un bracelet qui va traquer vos moindres faits et gestes. Il contient un accéléromètre et un capteur de dispositif RFID (il s’agit du même système que pour les dispositifs antivol dans les livres ou les CD). Dès lors que vous passerez à proximité d’une puce RFID judicieusement placée (à l’entrée d’une chambre par exemple), le bracelet vibrera pour vous rappeler de vous laver les mains. IL faudra alors vous rendre au niveau du lavabo (où une puce RFID sera disposée) et vous savonner les mains. La vigueur du nettoyage des mains est enregistrée et le bracelet vibrera si le lavage a été trop « mou ». Ce dispositif me plait beaucoup et me parait être un très bon outil de lutte contre les infections nosocomiales.

(Source)

IntelligentM System

Pour le préhospitalier, on pourrait coller des étiquettes à l’intérieur des camions, dans le poste de conduite… qu’en pensez vous?

 

Une pillule pour vous surveiller

Posted by admin On janvier - 25 - 2013

Comme vous le savez, de nombreuses entreprises travaillent sur la mise au point de toutes sortes de trackers. Il s’agit le plus souvent de dispositifs externes ou associés à un objet d’utilité courante. La société Equivital™ va plus loin. Elle vient de mettre au point un « tracker interne ». Il s’agit en fait d’une pilule que l’on ingère, intégrant un capteur de température. La Vitalsense Core Temperature Capsule transmet ensuite ses données à un module (Sensor Electrics Module) capable d’envoyer les données sur un smartphone. Ce nouveau tracker vient d’être testé sur des pompiers. En effet la tolérance à la chaleur est variable selon les individus. Le monitorage de la température interne pourrait permettre d’éviter les coups de chaleur et les déshydratations conséquences d’une exposition prolongée à des température très élevées.

Equivital

Associé à la mesure du pouls, de la fréquence respiratoire, de l’ECG, de la position du corps, du podomètre…, Equivital met à disposition un système complet de surveillance en temps réel des paramètres vitaux. Pour info, ce dispositif a été utilisé par Félix Baumgartner lors de son saut en parachute.

Equivital1

(Source)

Equivital

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1