Test: ECG & ACS

Posted by admin On mai - 7 - 2013

Il y a quelques mois, j’ai rencontré un ingénieur pour discuter de la réalisation d’une application iPhone capable d’interpréter un ECG pris en photo avec son smartphone. Le projet est passionnant mais nous n’avons pas les ressources de Astra-Zeneca… Il viennent en effet de mettre au point une application iPhone qui permettrait d’analyser un ECG. L’application est gratuite et s’intitule ECG Analysis.
Petit problème au lancement… l’application ne démarre pas… je reboote… rien. Je serais curieux de savoir combien a coûté l’affichage de la page d’intro, car c’est tout ce qui est proposé !
Un site américain a publié un test de cette application: Et pour eux, l’idée est intéressante et les graphismes sont réussis. Pourtant il leur semble peu recommandé de suivre une interprétation automatisée sans savoir soi-même analyser un ECG.

48h plus tard:

J’ai la bonne idée d’installer l’appli sur l’iPhone5 de mon épouse (pour ma part, je roule en V4…). Et ça fonctionne.
 

ECG & ACS 5

 
L’application se lance. En sélectionnant le bouton « add new », il nous est proposé soit une analyse standard d’un ECG, soit un protocole de prise en charge en cas de SCA ST+. Pour « l’analyse standard » de l’ECG, une série de questions sont proposées: Rythme sinusal, fréquence, régularité, espace PR… bref des items que nous maîtrisons tous, dès lors que nous réalisons des ECG. Par contre, l’ensemble de l’analyse est résumé en fin de questionnaire et un mail des anomalies rencontrées peut être adressé à un correspondant. Je trouve cette fonction assez sympa. Pour la partie « SCA ST+ », il est demandé de suivre un algorithme décisionnel… mais je ne sais pas qui l’a validé ! Cela peut représenter une aide diagnostic. L’idée intéressante de cette application réside dans une fonction associée au diagnostic de SCA ST+: vous pouvez prendre une photo d’une dérivation ECG et la comparer à d’autres, typiques, afin d’identifier le trouble électrique.
 

Bref, l’appli est pas mal. Attention au protocole de prise en charge du SCA ST+, nous n’avons pas tout à fait le même en France. L’application apporte une aide très modeste à l’identification d’un trouble électrique sur l’ECG, mais elle n’a pas vocation à remplacer l’analyse que ferait un cardiologue.

Lien iTUnes

Bientôt une version Android ?
 

iPhone-ECG

Posted by admin On janvier - 3 - 2013

Le voilà, enfin… l’année commence super bien. En effet, je peux vous annoncer la commercialisation de l’AliveCor (vu ici). Vous vous en souvenez très probablement, il s’agit de cette coque que l’on ajoute à son iPhone et qui, une fois collée au thorax, permet d’obtenir une courbe ECG (c’est du D1). Initialement commercialisée dans le secteur vétérinaire, l’AliveCor vient d’obtenir l’approbation de la FDA à la commercialisation.

Le périphérique est une coque munie de 2 électrodes. Il n’est pas nécessaire de les enduire de gel ou d’eau pour améliorer la conductivité. Il communique avec votre iPhone par l’intermédiaire du bluetooth. Une sauvegarde du tracé est réalisée automatiquement de façon à ne pas perdre de données. Bien entendu une application dédiée à l’utilisation de l’AliveCor est disponible sur l’App Store et vous permettra d’en tirer toute la quintessence ! Elément important, le système dispose de sa propre source d’énergie et épargnera donc la batterie de votre cher et tendre.

Bien entendu, le périphérique n’est pas destiné à remplacer votre ECG. Mais il pourra se montrer très utile au domicile de votre patient afin d’évaluer rapidement l’existence d’un trouble du rythme, d’extrasystoles ou autres anomalies rythmiques.

Il est déjà en pré-commande aux USA, uniquement à l’usage des médecins et pour la modique somme de 199$… what else ?

Pour info, l’appareil a déjà fait l’objet de nombreuses études et a été présenté à la communauté de cardiologie lors de grands congrès en 2012.

Site AliveCor

 

Un marqueur d’infarctus à venir ?

Posted by admin On mars - 23 - 2012

Vous en avez probablement entendu parler aujourd’hui: Des chercheurs du Scripps Translational Science Institute (STSI) auraient découvert un marqueur capable de prédire la survenue d’un IDM dans les 15 jours. Les cellules endothéliales de 50 patients présentant un IDM ont été comparées à celles de 44 sujets sains. Il se trouve que des anomalies morphologiques ont pu être observées avant même que la maladie ne se déclare. Il y aurait jusqu’à 400% de cellules anormales supplémentaires chez le sujet « malade ». Si les résultats se confirment, l’équipe du STSI espère, mettre au point un test prédictif d’IDM d’ici 2 ou 3 ans.

J’avoue être un peu septique, d’autant que les analyses effectuées l’ont été chez des patients ayant déjà fait un IDM… donc, je ne comprend pas trop comment a été appréciée la valeur prédictive d’IDM ????

Un coeur virtuel pour votre iPad

Posted by admin On mars - 19 - 2012

Dans le cadre du « American Heart Month », le musée des sciences et de l’industrie de Chicago (MSI’s) met à disposition une application permettant de visualiser le coeur sur iPad: Virtual Heart. Ce coeur virtuel a été créé en collaboration avec la société Xvivo, spécialisée dans la réalisation d’animation médicales et travaillant pour des sociétés prestigieuses telles: Medtronicks, Merck, TedMed, HBO, etc…
Cette application vous permettra de visualiser le coeur sous toutes ses coutures, d’en comprendre les mécanismes les plus intimes avec notamment une animation du courant électrique. Vous pourrez même régler la fréquence cardiaque jusqu’à 180 !!!
Profitez-en et admirez cette incroyable machine.

Lien iTunes Virtual Heart

Une vie sans coeur battant

Posted by admin On février - 19 - 2012

C’est l’histoire de trois hommes. Craig Lewis atteint d’une amylose avec un coeur très dégradé. Il ne peut bénéficier d’une greffe cardiaque, la maladie reviendrait aussitôt. Billy Cohn et Bud Frazier sont chirurgiens cardiaques et travaillent au Texas Heart Institute. Un jour, le coeur de Jerry atteint ses limites, il n’assure plus son rôle. Une solution rapide doit être trouvé ou c’est la mort assurée.  Il reste 1 jour à Craig Lewis avant de mourir selon les chirurgiens. Ils proposent alors à Craig de lui remplacer son coeur par une pompe mécanique.
 

Et pas n’importe quelle pompe: Celle-ci assure un flux continu. La pompe est constituée de 2 turbines. Elle avait précédemment été testée sur 37 veaux et avait ainsi prouvé que la vie était possible avec un flux sanguin continu. Le patient ne pourrait désormais plus être surveillé par ECG ni à l’aide d’un sphygmomanomètre. Désormais il fallait utiliser un flux doppler pour avoir une idée de la TA. 1 semaine après l’intervention, le patient pouvait s’asseoir et converser avec les membres de sa famille. Malheureusement il devait décéder 1 mois plus tard du fait d’une pathologie trop avancée qui avait touché de nombreux organes vitaux.
 

Même si l’histoire se termine tragiquement, il est important de souligner l’avancée que représente cette nouvelle pompe. Certains doutent depuis longtemps du coeur artificiel total et s’oriente plutôt vers des appareils d’assistance circulatoire. Avec cette intervention chirurgical, il a été prouvé que la vie est possible sans battement cardiaque. Une nouvelle voie est ouverte…
 

Heart Stop Beating | Jeremiah Zagar from Focus Forward Films on Vimeo.

Classement 2011 des applications médicales sur iPhone

Posted by admin On janvier - 7 - 2012

Comme chaque année, Apple vient de publier le « top five » des applications téléchargées sur l’AppStore en fonction des catégories. Cette classification concerne la France, les applications « primées » ne sont pas les mêmes pour les Etats-Unis. Le choix de la rédaction d’Apple s’est basé sur la popularité des applications et le nombre de téléchargements réalisés au cours de l’année 2011. Cependant il est difficile d’affirmer l’absence de biais.

Pour la catégorie qui nous intéresse, la médecine, voici les résultats:

– Bébé Connect : Pour tout suivre de votre enfant…surtout pour les premiers parents toujours un peu stressés.

Vidal 2011 : Tout le monde connait bien sûr. Excellente application dont je me sers très fréquemment. A posséder de toute urgence.

Skeletal System Pro II : Probablement le logiciel d’anatomie le plus abouti sur iPhone. Mais vous n’aurez droit qu’au squelette. Cela dit, à ce prix là, il ne faut pas se priver.

AirStrip Cardiology : Une démo de la société AirStrip démontrant l’intérêt et l’efficacité du monitorage à distance des patients. Une technologie surprenante à découvrir gratuitement.

Monster Anatomy – Membre supérieur : Atlas radio anatomique explorant le membre supérieur et développé dans le service d’imagerie Guilloz du CHU de Nancy sous la direction du Pr Alain Blum.

Disco saves life

Posted by admin On janvier - 5 - 2012

L’American Heart Association a eu l’excellente idée de lancer une campagne publicitaire sur la prise en charge de l’arrêt cardiaque. Nous savons tous que le massage cardiaque externe débuté précocement améliore la survie. Aux States, on fait de la pub pour sauver des vies, et c’est à mon sens une très bonne idée:
Il a été découvert il y a peu, que la chanson Stayin’ Alive des Bee Gees avait un rythme de 100 battements par minute, idéal pour un massage cardiaque. Un savant mélange de disco et de nymphettes, le tout saupoudré d’un géniallissime Ken Jeong (Le chinois psychopathe de « Very Bad Trip » 1 & 2) et le tour est joué. Vous avez une pub accrocheuse qui restera un bon moment dans les mémoires. « Disco saves life »…

Monitorage ECG et Smartphone

Posted by admin On novembre - 15 - 2011

La société Everist Genomics vient de mettre au point une petite merveille permettant de monitorer le rythme cardiaque d’un patient en continu et à distance. Des électrodes spécifiques transmettent des informations à un appareil Bluetooth. Celui-ci envoie les données reçues sur votre smartphone qui, grâce à un logiciel interne, analyse le rythme cardiaque. En cas de troubles du rythme, une alerte est immédiatement envoyée à votre médecin par e-mail ou autre dispositif électronique. De plus, ce système permet la consultation du rythme cardiaque en temps réel et pour une durée pouvant aller jusqu’à trois mois.

Un tel dispositif trouve toute sa place en cardiologie. La recherche d’une arythmie est très coûteuse. Elle nécessite soit de longues journées d’hospitalisation en unité de soin intensif, soit la mise en place d’un appareil holter-ECG. Le holter a pour inconvénient majeur de ne pas procéder à une surveillance en temps réel. De plus ce type d’appareil n’enregistre pas tous les battements mais seulement les anomalies qu’il détecte.

La société Everist Genomics prend donc une longueur d’avance avec son CardioDefender et espère pouvoir commercialiser son invention dès janvier 2012, de nombreuses autorisations ayant déjà été obtenues (CE, FDA).

CardioDefender

Un simulateur d’échographie cardiaque

Posted by admin On septembre - 17 - 2011

Inventive Medical Ltd et Glassworks ont mis au point un simulateur d’échographie cardiaque trans-thoracique (ETT) et trans-oesophagienne (ETO). Il s’agit d’un mannequin revêtu d’une peau douce, avec une sonde d’échographie couplée à un logiciel spécifique utilisant des outils déjà développés pour la modélisation cardiaque. Le mannequin dispose des repères anatomiques palpables. L’écran de visualisation affiche en temps réel le positionnement de la sonde et l’image échographique. Cet outil semble présenter un intérêt majeur pour la formation des étudiants en cardiologie et la formation continue des cardiologues. A quand un mannequin pour apprendre l’écho abdo ?

La brochure est consultable ici

De la colle pour les vaisseaux

Posted by admin On septembre - 7 - 2011

L’université de Stanford a mis au point un procédé innovant, permettant des anastomoses vasculaires sans suture. En effet, actuellement on ne peut recréer la continuité entre deux vaisseaux sans utiliser du fil et une aiguille. Grâce à un nouveau Polymère, le Poloxamer 407, c’est désormais chose possible. Un peu de colle et le tour est joué… Je m’explique:

Ce polymère est injecté au niveau des vaisseaux. En le chauffant à une température supérieure à celle du corps humain, il permet d’ouvrir les vaisseaux, facilitant le rapprochement. Une colle chirurgicale permet ensuite de réaliser l’anastomose. Le Poloxamer 407 se ramollit puis disparait dans la circulation générale en se refroidissant. Plusieurs vaisseaux inférieurs à 1 mm ont ainsi pu être « collés » avec cette méthode, cela n’étant bien évidemment pas possible avec les techniques classiques de micro-chirurgie.
Vu dans Nature Medicine

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1