« Maji-que »

Posted by admin On novembre - 18 - 2013

Comme vous le savez, un typhon s’est abattu sur les Philippines et a dévasté de nombreux villages. Ce type de situation catastrophique fait le lit des maladies infectieuses à transmission oro-fécale comme le choléra.
 

 
Il est nécessaire de réhydrater les patients par voie veineuse dès lors que les vomissements deviennent incoercibles et que le pronostic vital se trouve engagé. Cela nécessite la mise en place d’une logistique conséquente pour acheminer les solutions de réhydratation. Et bien évidemment, cela a un coût…

Une société Californienne vient peut-être de trouver la solution à ces problèmes grâce au Maji™. Il s’agit d’un sac capable de filtrer de l’eau pour en faire une solution de réhydratation injectable. Le principe est simple: le sac est rempli d’eau. 5h plus tard, il suffit de fixer un perfuseur à l’extrémité du Maji™ pour pouvoir utiliser la solution. L’eau utilisée ne peut pas être de l’eau de mer: le principe de filtration nécessite une différence d’osmolarité entre les solutions pour fonctionner. Le passage de l’eau « sale » à travers une membrane « high-tech » permet l’élimination de toutes les impuretés.

 
Le Maji™ a pour avantage de diminuer les coûts de transport car les sacs sont vides et donc moins lourd. Par exemple, l’acheminement de 14 solutés de réhydratation de 1 litre, de San Francisco vers la Guinée Conakry, coûte 710,04$. Un transport identique de 14 Maji™ revient 209$.

Ce dispositif ingénieux devrait bientôt apparaître sur les sites de catastrophe… enfin je l’espère.

Le Maji™ de Fosmomed

(Source)
 

Leave a Reply

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1