Le hacking cérébral est en marche

Posted by admin On mars - 15 - 2014

Définition Wikipédia: « Dans un sens large, le bidouillage ou hacking concerne les activités visant à détourner un objet de sa fonction première. Le hacking a pour fonction de résoudre ou d’aider à résoudre des problèmes, et cela dans de nombreux domaines ».

On a depuis tout temps cherché à améliorer les capacités cérébrales et encore aujourd’hui certaines personnes usent de substances illégales en prétextant que cela les aide à travailler… Certaines armées se sont lancées activement dans cette voie afin d’accroître les capacités physiques et mentales de leurs soldats, comme il peut être intéressant de modifier la perception d’un être humain pour le rendre plus compliant et apte à révéler des secrets…

Donc nos chers scientifiques travaillent d’arrache-pied pour comprendre le fonctionnement cérébral en espérant peut-être un jour pouvoir le « maîtriser ». Mais ils ne sont pas les seuls… des « amateurs » se sont lancés eux aussi il y a quelques années dans cette aventure. Et aujourd’hui, on voit fleurir des drôles de bonhommes avec des électrodes sur le crâne:
 

Andrea Dickey

 
La stimulation transcranienne à courant continu (tDCS) est devenue le joujou des bidouilleurs. Cette technique serait simple à mettre en oeuvre, inoffensive et peu coûteuse: une pile 9V, des électrode, un petit circuit électrique et du temps. Certains disent que cela leur permet d’augmenter leur créativité, d’autres qu’elle augmente leurs capacités cognitives… mais il est difficile d’en avoir la certitude. Aucune étude n’a pu prouver l’intérêt de cette technique pour modifier les capacités cérébrales. Pourtant les forums se développent, chacun y partage ses expériences et la communauté ne fait que s’accroître. Certains sociétés vendent même des appareils qui stimuleraient le cerveau pendant les séances de jeu vidéo… 249$ !!! Et pour info, la FDA n’a pas approuvé le dispositif…
 

foc_us

 
La tDCS aurait un intérêt dans le traitement des douleurs chroniques et de la dépression. De nombreux chercheurs travaillent dessus, dans des laboratoires, avec des protocoles sérieux et du matériel fiable… Marom Bikson, ingénieur biomédical qui travaille sur la tDCS met d’ailleurs en garde les bidouilleurs-amateurs contre les risques encourus à utiliser cette technique encore mal maîtrisée.

Bref, la tDCS arrive tout doucement dans nos rayons. Quant à son intérêt… pour le moment je reste septique mais je veux bien croire que l’on parvienne prochainement à modifier nos capacités cognitives, à l’aide de dispositifs similaires.

Armée et tDCS

Foc.us

(Source)
 

Leave a Reply

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1