002_lifepak15monitorde_220a

Avec des dimensions comparables à celles du LIFE PAK12 (40,1 cm x 31,7 cm x 23,1 cm) mais de couleur grise et anthracite, ce nouveau LP15 est moins salissant et parait d’emblée plus robuste que le modèle précédent. L’appareil, écran compris, est garanti contre les chocs violents ou les chutes depuis un brancard (80cm) et présente une étanchéité IP44 (projections d’eau et de poussières). Doté d’une solide poignée, il présente de nombreuses protections plastiques sur les angles et sur l’écran, dont le vitrage à été doublé en par une carapace volumineuse en plexiglass.

Le test de solidité du LP15 en vidéo:


 

Les connectiques ont été revues par rapport à son prédécesseur : celle du défibrillateur est maintenant sur glissière avec un verrouillage par un bouton. La saturation est connectée par la nouvelle prise Masimo qui est ajustée au trou du scope avec un détrompeur. Le cable des brins ecg à été ajusté à la carcasse améliorant les connections et l’ergonomie. Le verrouillage du cordon PNI est constitué d’une mécanique simple à emboitement pour un ensemble de bonne facture prévu pour durer !

Les batteries sont placée à l’arrière et ne sont pas compatibles avec le LP12. Plus petites et plus légères, elles offrent tout de même une autonomie de 6 heures: On appréciera le passage au Lithium-ion. Le chargeur de batteries coûterait environ 1400$.

chargeur batteries LP15

A la prise en main, le LP15 paraît plus lourd que le LP12 (donné pourtant pour environ 12kg, contre 9 kg pour le LP15). Cette impression est peut être lié à sa poignée légèrement excentrée ? Il est plus lourd que la concurrence, mais c’est probablement le prix à payer pour la solidité !

La disposition des bouton est similaire au LP 12, on ne sera pas dérouté. Le toucher parait moins agréable que sur le LP12. L’écran quant à lui offre une diagonale de 212 mm. Il est rétro éclairé, en couleur ou en noir et blanc. Le LP15 possède également un mode SunView™. Il permet de régler les problèmes de visibilité de l’écran en plein soleil:

A l’utilisation on n’est pas dérouté par rapport au LP12 car il est toujours aussi intuitif grâce à son bouton rotatif qui grise les paramètres sur l’écran (constantes ou courbes) afin de les modifier.

Les nouveautés par rapport à son prédécesseur sont :

La possibilité de monitorer la température
Un capteur de saturation qui intègre la methémoglobine et CO
Une connectivité qui intègre en plus une collecte de donnée via bluetooth (mais pas de déport d’affichage sur un smartphone ou une tablette, ce qui aurait été une très bonne chose !)
Un métronome pour le massage cardiaque (excellente initiative, je vous invite à essayer)
Un autotest automatique avec impression du rapport

 

En conclusion :
Nous avons ici un appareil amélioré par rapport au modèle précédent. Le LP15 semble être très robuste. La finition est excellente. L’utilisation est intuitive. On peut regretter un poids un peu élever mais cela ne devrait pas gêner les plus jeunes… C’est probablement le seul vrai défaut de l’appareil. Cet appareil est clairement taillé pour le pré-hospitalier, il va s’en dire ! C’est d’ailleurs la recette de son succès !

Nous… on aime bien !!

Pour info, on le trouve aux alentours de 24 000 $, ce qui reste tout à fait honorable aux vues des performances et de la qualité de l’appareil.

Le LP15 chez Physio-Control

 

Leave a Reply

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1