Ingénierie et médecine

Posted by admin On janvier - 24 - 2011

Un ingénieur britannique, Tal Golesworthy, atteint d’un syndrome de Marfan a travaillé sur un nouveau concept de traitement de la maladie. Refusant de se soumettre aux contraintes apportées par les anticoagulants, Tal a refusé la mise en place d’une valve mécanique aortique. Très excité par l’utilisation de l’IRM couplée au design assisté par ordinateur, il s’est associé aux Pr Tom Treasure et John Pepper. Cette brillante équipe de chercheurs a ainsi réussi à mettre au point un implant en textile, pesant moins de 5g et capable d’être suturé à l’intérieur de l’aorte ascendante. En 2004, Tal Golesworthy a été le premier a être opéré et à disposer de cet implant. Depuis, 23 patients ont bénéficié du même traitement.

Pour en savoir plus: THE ENGINEER

Leave a Reply

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1