Archive for the ‘Prototype’ Category

Kenshiro ou l’anatomie humaine appliquée à la robotique

Posted by admin On janvier - 20 - 2013

Kenshiro c’est le nom du nouveau robot mis au point par les chercheurs du Johou Systems Kougaku Laboratory de l’université de Tokyo (futur Skynet ?). Ces chercheurs travaillent depuis plusieurs années sur la mise au point de robots humanoïdes. Kenshiro à la « physionomie » d’un enfant de 12 ans. Il pèse 50 kg et mesure 158 cm. Mais le plus surprenant est qu’il dispose d’un squelette en aluminium et de muscles. Les articulations des différents segments sont calquées sur celles de l’être humain. Pour preuve, le genou de Kenshiro, dispose d’une rotule et de ligaments croisés !!! Il possède au total 160 muscles répartis dans les membres inférieurs (50), aux épaules (12), dans le cou (22) et dans le tronc (76).

A l’heure actuelle, Kenshiro est le robot se rapprochant le plus de l’anatomie humaine. Aucune commercialisation n’est prévue mais de nombreuses applications pourraient voir le jour dans le domaine de la rééducation notamment.

Kenshiro

Kenshiro est une évolution de Kenzoh, son grand frère, plus lourd (100kg) et moins fort. En 2 ans, les progrès ont été considérables… je m’interroge sur la prochaine évolution… un Terminator peut-être ?

Kenshiro

(Source)

Votre oesophage en 3D grâce à une simple pillule

Posted by Oliv On janvier - 19 - 2013

Vous connaissez tous la petite pilule à avaler qui permet à votre gastro-entérologue de visualiser votre anatomie la plus profonde… Et bien ce n’était qu’un début:

Des chercheurs de l’Hôpital général du Massachusetts à Boston ont développé une pilule qui fournit des images transversales et en trois dimensions de l’œsophage. Elle mesure 1,28 cm par 2,48 cm. Comparativement aux endoscopies menées sous anesthésie et réputées chronophages, couteuse et désagréables, l’utilisation de cette pilule ne nécessite  que peu de formation et pas d’anesthésie car l’introduction est indolore. En pratique, le patient avale la pilule plastique transparente avec un verre d’eau, après quoi elle peut être déplacée de l’œsophage vers le bas de l’estomac en utilisant le tractus gastro-intestinal ou vers le haut en utilisant le petit câble de liaison. Elle permettrait notamment de déceler des stades précoces de cancers. Ce dispositif fonctionne par un système d’imagerie optique haute  fréquence, à l’aide d’un faisceau de lumière infrarouge qui est divisée en deux avec des miroirs. Un faisceau est utilisé en tant que référence, l’autre est envoyé à travers le rouleau, de la pilule, et dirigé vers les parois. Le faisceau tourne autour de l’axe de la pilule 20 fois par seconde, le signal lumineux réfléchi est comparé au signal de référence pour reconstruire une image en coupe transversale. L’association de ces images permet la modélisation en trois dimensions de l’œsophage, une première !

Cette pilule « magique » est pour le moment toujours à l’essai, mais les résultats sont très encourageants.

Ce dispositif ne peut actuellement pas remplacer les endoscopies car il  ne détecte ni les dysplasies ni les changements induisant le stade pré-cancéreux. Seule une endoscopie, complétée par une biopsie, en est capable.

(Source)

 

La révolution glycémique est en marche !

Posted by admin On juin - 29 - 2012

La mesure de la glycémie est pour le diabétique un passage obligé et désagréable. Notamment car il lui est indispensable de récolter une goutte de sang afin de mesurer son taux de sucre. De nombreuses sociétés se sont donc penchées sur ce problème et testent actuellement des appareils permettant des mesures de glycémie sur le liquide lacrymal, la salive et même à travers la respiration. La société Grove Instrument développe quant à elle un appareil utilisant la spectrométrie dans le proche infra rouge. Actuellement en test, l’appareil semble très prometteur. Il suffit de glisser le doigt ou le lobe de l’oreille dans la fente du glucomètre pour avoir un résultat en 20 sec environ. Il ne s’agit pour le moment que d’un prototype, mais l’équipe de chercheurs avance à grands pas et espère obtenir très prochainement la norme ISO15197 indispensable avant toute commercialisation.

Nous espérons voir très prochainement cet appareil sur le marché.

(source)

 

Aux Etats-Unis, les étudiants en génie biomédical font preuve d’une inventivité étonnante. C’est dans l’université de Georgia Tech, que 4 étudiants ont travaillé sur l’intubation oro-trachéale en cherchant à s’affranchir de la laryngoscopie. Ils ont donc mis au point un dispositif possédant une extrémité capable d’être dirigé grâce à un aimant. Il suffit de mettre la sonde sur un guide puis d’insérer l’ensemble dans la cavité buccale. Un aimant appliqué sur la paroi trachéale dirige ensuite le dispositif lors de sa progression vers les voies aériennes. De nombreux essais ont été réalisés sur des mannequins et sur des cadavres montrant des taux de réussite proches du 100% (dixit les intéressés, les chiffres ne sont pas publiés). Ce nouveau système d’aide à l’intubation est actuellement en cours d’évaluation. Une commercialisation pourrait voir le jour dans 3-4 ans.

Ces jeunes inventeurs ont gagné la 3ème place au BMEIdea (concours d’ingénierie médical). Félicitations.

Regardez la vidéo, le système est assez étonnant!!



Source

Une vie sans coeur battant

Posted by admin On février - 19 - 2012

C’est l’histoire de trois hommes. Craig Lewis atteint d’une amylose avec un coeur très dégradé. Il ne peut bénéficier d’une greffe cardiaque, la maladie reviendrait aussitôt. Billy Cohn et Bud Frazier sont chirurgiens cardiaques et travaillent au Texas Heart Institute. Un jour, le coeur de Jerry atteint ses limites, il n’assure plus son rôle. Une solution rapide doit être trouvé ou c’est la mort assurée.  Il reste 1 jour à Craig Lewis avant de mourir selon les chirurgiens. Ils proposent alors à Craig de lui remplacer son coeur par une pompe mécanique.
 

Et pas n’importe quelle pompe: Celle-ci assure un flux continu. La pompe est constituée de 2 turbines. Elle avait précédemment été testée sur 37 veaux et avait ainsi prouvé que la vie était possible avec un flux sanguin continu. Le patient ne pourrait désormais plus être surveillé par ECG ni à l’aide d’un sphygmomanomètre. Désormais il fallait utiliser un flux doppler pour avoir une idée de la TA. 1 semaine après l’intervention, le patient pouvait s’asseoir et converser avec les membres de sa famille. Malheureusement il devait décéder 1 mois plus tard du fait d’une pathologie trop avancée qui avait touché de nombreux organes vitaux.
 

Même si l’histoire se termine tragiquement, il est important de souligner l’avancée que représente cette nouvelle pompe. Certains doutent depuis longtemps du coeur artificiel total et s’oriente plutôt vers des appareils d’assistance circulatoire. Avec cette intervention chirurgical, il a été prouvé que la vie est possible sans battement cardiaque. Une nouvelle voie est ouverte…
 

Heart Stop Beating | Jeremiah Zagar from Focus Forward Films on Vimeo.

Todd Kuiken, chirurgien et ingénieur de talent

Posted by admin On novembre - 26 - 2011

C’est TED qui une fois encore nous surprend. Aujourd’hui, nous découvrons Todd Kuiken. Chirurgien et ingénieur, il travaille depuis plusieurs années sur la mis au point de bras bioniques. Sur le plateau, une de ses patiente (bras sectionné suite à AVP VL/Camion) fait une démonstration de sa prothèse.
Le problème qui s’est posé dès le départ était d’établir une connexion entre l’influx nerveux et la prothèse. Il fallait individualiser plusieurs influx nerveux afin d’avoir de multiples contrôles possibles. Cela nécessitait de connecter chaque fibre nerveuse. Trop lourde, cette idée fut rapidement abandonnée. Todd a alors eu l’idée d’utiliser les nerfs de la paroi thoracique. Des électrodes sont placées sur la poitrine, et la mise en action des muscles déclenche les mouvements du bras bionique. Les résultats sont très étonnants.
Ce qui l’est plus encore est la mise au point de sensations. Désormais, les personnes amputées peuvent reconnaître différentes textures grâce à leur prothèse…
Regardez vous allez être surpris.

Un conseil ceux qui ont du mal avec l’anglais: activez les sous-titres dans youtube.

Un détecteur de drogues innovant

Posted by admin On novembre - 13 - 2011

La société Britannique « Intelligent Fingerprinting » vient de mettre au point un détecteur de drogues et autres substances contenues dans la sueur. En fonction de la cartouche de détection utilisée, l’appareil est capable d’analyser la sueur des doigts et d’identifier de nombreuses substances. De plus il réalisera une imagerie de l’empreinte digitale. L’intérêt évident de ce type d’appareil est bien sûr d’éviter tout risque de contamination en évitant l’effraction de la peau… terminées les désinfections longues. L’appareil, portatif, est bien entendu destiné avant tout aux services de police, pénitentiaire et autres institutions nécessitant des contrôles rapides et fréquents de populations sur l’usage de stupéfiants. J’y vois personnellement un intérêt pour les services d’urgences toujours à la recherche de techniques simples, rapides et répétitives dans la réalisation des examens paracliniques.

Société Intelligent Fingerprinting

Encore un cyborg !!!

Posted by admin On septembre - 7 - 2011

Un américain ayant perdu un oeil dans un accident, s’est fait implanté une caméra dans l’orbite… Cette caméra ne lui permet pas de remplacer l’oeil perdu mais autorise l’enregistrement des vidéos. Il prend alors le rôle d’un caméraman avec sa caméra…implantée. Afin de promouvoir cette prouesse chirurgico-technologique, un film a été réalisé sur les différentes innovations et autres projets en matière de cyber-médecine (je crois que je viens d’inventer un terme). Regardez la vidéo, c’est impressionnant.

L’oxymètre de pouls nouveau est arrivé

Posted by admin On mai - 28 - 2011


Dans la série j’en ai rêvé, je vous annonce la sortie de l’oxymètre de pouls sur iphone. Après la solution d’airstrip, la possibilité de faire un ECG avec son iphone (cf intra), voici que désormais vous pourrez vérifiez la saturation de vos patients ainsi que leur fréquence respiratoire et leur pouls avec votre iphone. La très célèbre FDA (Food and Drug Administration, Etats-Unis) vient d’autoriser la mise sur le marché d’un capteur de la saturation partielle en oxygène, connectable sur votre iphone. Une fois le capteur en place, il suffit de lancer l’application dédiée et vous voilà maître de la situation (voir la vidéo), à vous ensuite de régler vos seuils d’alarmes C’est l’université UBC qui est à l’origine du projet, l’appareil étant développé par le département Electrical and Computer Engineering in Medicine. Bravo pour cette réalisation qui nous montre une fois encore que l’iphone peut faire beaucoup de choses, notamment dans le domaine de la médecine.
Et bravo pour la vidéo…

Bracelet et tensiomètre

Posted by admin On mai - 6 - 2011

C’est un concept original que celui du bracelet qui fait tensiomètre. En plus les designers s’en sont donnés à coeur joie, la réalisation est superbe. Sauf que, personnellement, je ne me vois pas du tout avec ce bracelet orange autour du poignet…et en plus je ne me prends pas la tension toutes les 5 minutes.

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1