Archive for the ‘Prototype’ Category

iQuickit Salive Analizer mesure votre glycémie sans douleur

Posted by admin On décembre - 4 - 2013

iQuickIt Salive Analizer est un dispositif destiné à mesurer votre glycémie depuis la salive. Il a été imaginé par 2 médecins urgentistes du Connecticut. Associés à un entrepreneur, l’appareil est actuellement en phases de tests. Il nécessite encore un calibrage précis afin d’être fiable à 100%.

Le fonctionnement de l’appareil est très simple: On met dans la bouche une languette plastique puis on l’insère dans le dispositif. Le résultat de la mesure s’affiche alors sur son smartphone. Le smartphone se trouve au centre de cette nouvelle technologie. Il pourra analyser les résultats et les variations glycémiques dans le temps. Il fera le lien entre le patient et son médecin traitant en l’alertant lors d’une situation critique. En effet, la société QuickIt annonce même pouvoir détecter la présence d’acétone dans la salive. Il suffit alors à l’appareil d’associer une glycémie élevée et la présence d’acétone, pour alerter le patient du risque d’acido-cétose et en informer également le médecin traitant !
 

iQuickIt Salive Analizer

 
Une campagne de souscription sur une plateforme de crowdfunding est en cours afin de pouvoir continuer le développement de cet appareil étant et qui pourrait révolutionner la prise en charge de leur maladie par les diabétiques.

iQuickIt Salive Analizer sur Indiegogo

(Source)
 

Quoi de plus désagréable que d’avoir un compagnon qui ronfle ? Grâce à la société Nyxoah, vous pourrez désormais dormir paisiblement.
 

Cette firme israélo-belge vient de mettre au point un système très innovant. Il nécessite la pose d’un implant en arrière de la langue. Cet implant de 20 mm de long et 2,5 de large, a une durée de vie de 12 ans. 15 min seulement sont nécessaires à un chirurgien pour le mettre en place. L’implant a pour but de stimuler les nerfs contrôlant le tonus de la langue afin de garder les voies aériennes ouvertes. Il est alimenté par l’intermédiaire d’un patch de 55 mm par 90, fixé sous le menton… Je pense qu’il s’agit d’un procédé électromagnétique mais il n’en est fait mention nul part. L’ensemble fonctionne de concert afin de provoquer la stimulation nerveuse en cas d’obstruction des voies aériennes.

Je vois d’ici le sourire de certaines épouses…

Mais le produit  n’est pas encore commercialisé. Il faudra attendre encore un peu.

Nyxoah

(Source)
 

La saturation grâce à votre iPhone et sans périphérique !

Posted by admin On novembre - 3 - 2013

Dans la série on n’arrête pas le progrès: après l’application Instant Heart Rate testée ici même, voici Pulse Oxymeter de digiDoc Technologies. Même process, on pose son doigt sur la lentille de l’iPhone. Mais en plus, cette fois, vous aurez la saturation partielle en oxygène. Terminée la pince à linge au bout du doigt. Impossible de vous dire comment cela fonctionne, il y a seulement une vidéo qui traîne sur internet. C’est assez étonnant, je vous l’avoue. On va peut-être apprendre qu’il s’agit d’un fake ;-))



DigiDoc technologies

(Source)
 

Bientôt vos écouteurs mesureront votre pouls

Posted by admin On octobre - 30 - 2013

L’institut Kaiteki et la société Bifrostec viennent de présenter une technologie surprenante lors du congrès Healthcare Exhibition Device qui vient d’avoir lieu à Yokohama au Japon. Ils ont réussi à mesurer le rythme cardiaque grâce à des écouteurs audio standards (à 8 dollards!!!).
 

Ils sont partis du principe que le tympan se déplace du fait des mouvements artériels à une fréquence de 1Hz. La variation de pression est alors mesurée grâce à des écouteurs (de base) utilisés comme « microphones ». Mais cette variation de pression facilement mesurable dans un espace clos, le devient beaucoup moins quand il s’agit d’une cavité anatomique. Toute la technologie de cette innovation réside dans l’algorythme de traitement du signal. Car l’oreille ne constitue pas un espace clos une fois les écouteurs en place. Il existe des fuites, et il a fallut trouver des solutions pour filtrer le signal artériel des bruits extérieurs.

Il sera donc bientôt possible d’avoir son pouls en temps réel sur son smartphone, pendant son jogging, musique en marche.
 
Kaiteki Institute

(Source)

 

Un airbag pour les cols fémoraux de nos seniors

Posted by admin On octobre - 29 - 2013

Active Protect Technologies est une société de Philadelphie qui vient de mettre au point un airbag pour protéger les hanches de nos seniors. Un dispositif composé de capteurs de mouvements 3D et de coussins gonflables est inséré de chaque côté du pantalon. Un algorythme détecte les mouvements anormaux et déclenche alors le gonflement des « coussins » avant le choc. C’en est fini des fractures du col du fémur…

Bien entendu, le pantalon est lavable. De nombreux tests ont été réalisés à différentes températures de lavage afin de garantir la fiabilité du système. Par contre il faudra faire reconditionner l’airbag après la deuxième chute.Malgré les retards pris dans le développement, ce dispositif devrait être disponible dans les 18 mois qui viennent.

 

ActiveProtect Technologies n’en est pas à son premier essai. Cette société a en effet développé un airbag pour les motards.

how_cykelhjalm_airbag_20110125_030733

 
(Source)
 

Les Google Glass en chirurgie

Posted by admin On octobre - 12 - 2013

Philips et la société Accenture travaillent actuellement sur l’utilisation des Google Glass en chirurgie. Ils ont développé un concept fort intéressant permettant, de surveiller en temps réel les paramètres vitaux du patient sans pour autant détourner le regard, d’avoir les procédures chirurgicales immédiatement sous les yeux, etc…

Mais je vous laisse seuls juges:

 

 

Anesthésistes et chirurgiens se voient comblés… et les autres ?

(Source)
 

Le défibrillateur qui vient du ciel !!

Posted by admin On août - 30 - 2013

De nombreux ACR ne peuvent bénéficier d’une défibrillation précoce faute de DEA à proximité. La société Allemande Definetz et le concepteur de drone Height-Tech viennent de mettre au point un concept assez étonnant et fort ingénieux: le  Defikopter qui associe drone et AED.

Le Defikopter est capable d’amener en un temps record, un défibrillateur auprès d’une victime d’un ACR. A l’aide d’un smartphone, les témoins sur les lieux d’un arrêt cardiaque pourront activer la venue du drone grâce au positionnement GPS (Le drone employé est capable de voler à une vitesse de 70 km/h et sur une distance de 10 km). Le défibrillateur sera ensuite « parachuté » au-dessus de la zone de l’ACR… attention la tête !!!

Je trouve le concept original, les drones jusque-là utilisés pour faire la guerre pourraient trouver une bien meilleure utilité.
 

drone et défibrillateur

(Source)

 

Un capteur de mouvement pour vos dents.

Posted by admin On août - 3 - 2013

Ces dernières années, nous avons pu voir un grand nombre de trackers faire leur apparition. Il s’agissait initialement de podomètres. Puis on a vu apparaître les trackers de position, les cardiofréquencemètres, les trackers dans les brosses à dent, les fourchettes… et autres fitbit.

Désormais, on va pouvoir surveiller notre activité buccale. Les chercheurs de la National Taiwan University à Taipei viennent de mettre au point un capteur qui se fixe sur les dents. Il peut être installé dans une prothèse, ou fixé à l’aide d’une bague d’orthodontie. Le capteur, miniaturisé à l’extrême, dispose d’un accéléromètre qui mesure les mouvements dans les 3 dimensions. Le logiciel d’analyse identifie ensuite si le sujet est en train de boire, de fumer, de manger de parler, de tousser et même… s’il mâche du chewing-gum. Rien ne lui échappe.
 
tracker dent

Il reste tout de même un point majeur à solutionner: la batterie. Pour le moment, le capteur est relié à un câble vers une source d’alimentation  externe. Il faut trouver le moyen de miniaturiser la source d’alimentation, voire même d’inventer un système permettant sa recharge. Les chercheurs pourront ainsi envisager d’intégrer un transmetteur sans fil type bluetooth afin de permettre la transmission des données sur un smartphone.

Il reste du boulot, mais les premiers prototypes sont très prometteurs et assurent une reconnaissance du mouvement dans plus de 90% des cas.

(Source)
 

Veebot le robot préleveur

Posted by admin On juillet - 30 - 2013

Une société californienne, Veebot, vient de mettre au point un robot préleveur. Cette machine est très ingénieuse. Il suffit de passer son bras dans une arche où un brassard gonflable fait office de garrot. Le robot préleveur « screen » alors l’intérieur du coude à la recherche d’une veine. L’identification du réseau veineux se fait grâce à la lumière infra rouge. La comparaison de la « carte veineuse » obtenue à de nombreux modèle déjà enregistré permet de sélectionner la veine « idéale ». Ensuite, le robot échographie le vaisseau afin de déterminer si le flux sanguin est suffisant pour un prélèvement. Il ne reste alors plus au robot qu’à orienter l’aiguille de façon correcte. Un opérateur insère les tubes dans le corps de pompe et assure la mise en place du pansement. Le tour est joué…
 

 
Le robot Veebot aurait un taux de réussite actuel de 83%, ce qui serait équivalent à un préleveur humain. Richard Harris, un des fondateurs de Veebot, souhaite obtenir un taux de réussite de 90% avant de commercialiser son robot. Le marché US est évalué à 9 milliards de dollards. Même si la machine est un peu imposante, elle pourrait parfaitement être installée dans un centre de prélevements.

Par contre, je crains que l’utilisation d’une telle machine n’angoisse un peu plus les patients lors d’une prise de sang.

(Source)

La société Veebot
 

Une PIC non invasive

Posted by Oliv On juillet - 12 - 2013

HeadSense, une société de Netanya, en Israël, a travaillé sur un dispositif non invasif qui analyse les ondes sonores pour mesurer la pression intracrânienne ! Oui, vous avez bien lu !

Actuellement, la mesure de la PIC est une procédure coûteuse et invasive qui nécessite de percer un trou, à l’aide d’un trépan, dans le crâne afin d’insérer  d’un capteur de pression .

HeadSense1

Le dispositif de HeadSense est basé sur des algorithmes d’analyse de signaux de pointe :

Un signal acoustique généré par le dispositif est transmis à l’aide d’un petit émetteur, placé dans l’oreille du patient, puis repris par un capteur acoustique placé dans l’autre oreille. Le résultat est envoyé par Bluetooth vers un dispositif de type ordinateur, tablette ou smartphone afin d’être analysé en temps réel. Le résultat est alors exprimé en mmHG après quelques secondes !
 
HeadSense-device

 

La technologie de HeadSense permettrait probablement d’étendre la surveillance de la PIC de manière plus intensive en médecine d’urgence, pour les soins intensifs ou lors de soins à domicile.

Ce dispositif, s’il s’avérait fiable, représenterait une avancée importante dans la prise en charge et le traitement de certaines maladies neurologiques.

Source : HeadSense
 

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1