Archive for août, 2013

Test: PocketSim™ iPhone

Posted by admin On août - 31 - 2013

Un petit test pour bien commencer la rentrée, celui de l’application iPhone PocketSim™. Cette application vous permet d’avoir rapidement sous les yeux, les principaux troubles du rythme cardiaque, leur description et leur traduction ECG.

L’application propose dès l’ouverture un mode de consultation des tracés, de fiches repères et un quiz.

Pour le mode consultation, vous avez le choix du rythme: s’il est sinusal, atrial, jonctionel, ventriculaire… Ensuite, il suffit de faire défiler la roue pour sélectionner un rythme et voir le tracé correspondant. Une description simple est associée. Simple mais efficace…

Dans la partie « Fiches repères » (Flashcards) vous pourrez naviguer d’un tracé à l’autre afin de l’identifier. L’appui sur « Show Name » affichera le nom du tracé.

La partie Quiz testera vos connaissances sur les troubles du rythme cardiaque. Vous pourrez choisir d’être évalué sur le descriptif ou sur le tracé des troubles du rythme. Vous choisirez le nombre de questions, de  5 à 30.

Bref, même si cette application n’est pas révolutionnaire, elle reste un outil intéressant dans la formation médicale continue.

PocketSim™ est gratuite et c’est sur l’AppStore.

A l’origine, PocketSim™ est un boitier permettant la simulation de troubles du rythme et vendu 299$. Il suffit de brancher les câbles ECG de votre électro sur le boitier, et de sélectionner un des 18 troubles du rythme proposés…tout simplement.

Boitier PocketSim™

 

Le défibrillateur qui vient du ciel !!

Posted by admin On août - 30 - 2013

De nombreux ACR ne peuvent bénéficier d’une défibrillation précoce faute de DEA à proximité. La société Allemande Definetz et le concepteur de drone Height-Tech viennent de mettre au point un concept assez étonnant et fort ingénieux: le  Defikopter qui associe drone et AED.

Le Defikopter est capable d’amener en un temps record, un défibrillateur auprès d’une victime d’un ACR. A l’aide d’un smartphone, les témoins sur les lieux d’un arrêt cardiaque pourront activer la venue du drone grâce au positionnement GPS (Le drone employé est capable de voler à une vitesse de 70 km/h et sur une distance de 10 km). Le défibrillateur sera ensuite « parachuté » au-dessus de la zone de l’ACR… attention la tête !!!

Je trouve le concept original, les drones jusque-là utilisés pour faire la guerre pourraient trouver une bien meilleure utilité.
 

drone et défibrillateur

(Source)

 

Un nouvel échographe sur une base de tablette PC

Posted by admin On août - 29 - 2013

Terason uSmart 3200T

La société Teratech Corporation installée dans le Massachussets, vient de mettre au point un échographe sur la base d’une tablette PC: la uSmart 3200 T. Cette nouvelle venue, dans le monde des échographes portables, va faire du bruit. La uSmart 3200T est plutôt adaptée  pour les services de réanimation ou de médecine d’urgence. D’une taille réduite, elle offre tout de même un écran d’une grande beauté et la qualité d’image semble superbe. La tablette dispose d’un mode plein écran ce qui me parait être une très bonne idée. L’écran est tactile, multi-touch. La tablette dispose d’un port SD, d’une connectivité WiFi, bluetooth, HDMi, USB 3 et possède un disque dur (SSD) de 128 Gb… bref, vous avez de quoi stocker nombre d’images et vidéos.

Elle vient d’obtenir les normes 510k de la FDA et CE. J’attends plus d’information sur ses caractéristiques et ses revendeurs en France.

La Terason uSmart 3200T doit être présentée au congrès de l’ACEP (American College of Emergency Physicians) qui aura lieu du 14 au 17 Octobre à Seattle (Site internet du congrès).

 

 
J’adore…

Site Terason

(Source)
 

Test matériel: Pneupac VR1™ airmix

Posted by Oliv On août - 23 - 2013

Nous avons testé l’insufflateur automatique de chez Smith Médical appelé pneupac VR1™, et j’avoue que nous avons étés déroutés !
Par le look tout d’abord, de couleur jaune et verte, cet appareil ressemble à un jouet qui à tout de même l’avantage d’être visible.
Ensuite, par l’utilité qui paraît être à mi chemin entre un insufflateur et un respirateur.

l’appareil se branche sur la prise crantée de la bouteille d’oxygène et fonctionne grâce à la pression de celle-ci et ne nécessite donc pas de batterie ou autre alimentation.

En ce qui concerne les réglages, il y a un interrupteur qui permet de choisir entre 50% ou 100% de FiO2, une mollette permet de choisir les débits couplés à une fréquence ventilatoire (en mode automatique) allant de 1050ml/12 de fréquence à 150/25. une mollette centrale permet de choisir le mode automatique ou manuel. Sur ce dernier mode, le déclenchement des volumes est réalisé soit par un bouton poussoir, soit par un interrupteur à bascule.
L’appareil est équipé d’une alarme de pression non réglable à 40cmH2O par indicateur sonore qui ne permet donc pas une insufflation en force lors de situations ventilatoires extrêmes.

pneupac VR1 ™ peut fonctionner sous atmosphère viciée voir explosive et dans un champ éléctromagnétique important comme un IRM

Les raccord sont standards, ce qui permet de brancher tous types de masque ou de filtres. L’étanchéité est classée IP56 ce qui est très bien!

A l’utilisation il est assez facile à mettre en œuvre et intuitif. Pour les brancardages difficiles, il permet de se passer d’un ventilateur tout en prenant moins de place.

Petit bémol : il nécessite un raccord O2 spécifique vissé d’un coté et cranté de l’autre, et ne permet pas le fonctionnement sans gaz propulseur.

SMITH MEDICAL propose en option un circuit spécifique respectant la norme chimique OTAN pour protéger la victime de l’air contaminé et faire en sorte que le gaz fourni au patient ne contienne pas d’agents toxiques.

Cet appareil paraît intéressant en complément de insufflateur manuel et du respirateur qu’il ne remplace pas complètement sauf dans des situations très particulières. il semble adapté aux paramédics ou à des infirmiers qui participeraient aux activités sapeur pompiers sous protocoles.

Le prix se situe autour des 1300 €, c’est quand même moins cher qu’un respirateur ! …. à méditer !

 

Un iGrow pour stimuler la pousse des cheveux…

Posted by admin On août - 4 - 2013

La FDA vient d’approuver la mise sur le marché de l’iGrow. Cet appareil en forme de casque stimulerait la croissance des cheveux chez les hommes atteints d’alopécie androgénique. Le dispositif, conçu par la société américaine Apira Sciences, utilise des diodes luminescentes ainsi que des lasers à faible intensité pour stimuler les folicules pileux. Cette technique aurait était découverte en 1967 par un scientifique Hongrois. Il a appliqué un laser rouge sur des souris rasés et a observé, dans une étude cas-témoin, une croissance plus importante des « cheveux » pour les souris exposés… (cela me fait soudainement penser au sketch de P. Timsit sur les chercheurs – ici). Selon la société Apira Sciences, la photothérapie aurait une action positive sur le renforcement, l’épaisseur et la santé des cheveux.

Pour obtenir un résultat optimal, il faudrait réaliser 3 à 4 séances par semaine de 20 à 25 minutes, et ce pendant 4 à 6 mois. Les résultats sont garantis par la société Apira Sciences qui propose de rembourser l’appareil au bout de 6 mois en cas d’échec de la thérapie.
 

Le petit plus, c’est l’ajout d’écouteurs et d’un jack audio 3,5mm, vous permettant ainsi de vous détendre au son de vos meilleurs MP3 pendant les séances.

 

 
Le iGrow coûte la modique somme de 695$ et n’est autorisé à l’usage que sur prescription médicale…

Site internet du iGrow

(Source)
 

Un capteur de mouvement pour vos dents.

Posted by admin On août - 3 - 2013

Ces dernières années, nous avons pu voir un grand nombre de trackers faire leur apparition. Il s’agissait initialement de podomètres. Puis on a vu apparaître les trackers de position, les cardiofréquencemètres, les trackers dans les brosses à dent, les fourchettes… et autres fitbit.

Désormais, on va pouvoir surveiller notre activité buccale. Les chercheurs de la National Taiwan University à Taipei viennent de mettre au point un capteur qui se fixe sur les dents. Il peut être installé dans une prothèse, ou fixé à l’aide d’une bague d’orthodontie. Le capteur, miniaturisé à l’extrême, dispose d’un accéléromètre qui mesure les mouvements dans les 3 dimensions. Le logiciel d’analyse identifie ensuite si le sujet est en train de boire, de fumer, de manger de parler, de tousser et même… s’il mâche du chewing-gum. Rien ne lui échappe.
 
tracker dent

Il reste tout de même un point majeur à solutionner: la batterie. Pour le moment, le capteur est relié à un câble vers une source d’alimentation  externe. Il faut trouver le moyen de miniaturiser la source d’alimentation, voire même d’inventer un système permettant sa recharge. Les chercheurs pourront ainsi envisager d’intégrer un transmetteur sans fil type bluetooth afin de permettre la transmission des données sur un smartphone.

Il reste du boulot, mais les premiers prototypes sont très prometteurs et assurent une reconnaissance du mouvement dans plus de 90% des cas.

(Source)
 

Test d’application: NatomViewer

Posted by admin On août - 2 - 2013

La société Callimedia vient de sortir un ensemble d’applications iPad et Android qui pourraient vous être très utiles: NatomViewer. Ces applications, au nombre de 7, sont avant tout destinées aux médecins. Elles ont pour sujet:

-Arthrose
-Athérosclérose
-Ostéoporose
-Reflux Gastro-Oesophagien
-Hypertrophie de la prostate
-Vision
-Soins dentaires

Disponibles en 11 langues, elles ont pour but de fournir des illustrations anatomiques de qualité, adaptées à chaque patient et à chaque pathologie. Les illustrations sont toutes légendées. Il vous suffit de sélectionner une légende pour obtenir sa définition via wikipédia. De plus, les NatomViewer vous proposent de modifier les illustrations comme vous le souhaitez. De nombreux outils graphiques (texte, flèches, cadre, stylo, pointeur…) vous aiderons à réaliser le schéma adapté à votre patient. Vous pourrez même lui adresser l’image par mail. De plus il vous est possible de sauvegarder vos images retouchées et de créer des répertoires pour les classer.

Autre point à souligner: si la bibliothèque n’est pas suffisante vous pourrez choisir l’illustration qui vous convient parmis une quantité incroyable d ‘images sur le site NatomImages.

Cette application est « une application pour expliquer, partager, découvrir et comprendre une pathologie ou un acte médical ».

Belle réalisation et initiative très intéressante… bravo Callimedia.
 

 

Lien iTunes

Lien Google Play

Site internet de la société Callimédia
 

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1