Archive for décembre, 2012

Un capteur de saturation pour votre iPhone

Posted by admin On décembre - 18 - 2012

C’est Masimo, leader mondial du monitorage non-invasif, qui nous propose un capteur de saturation pour notre iPhone: Le iSpO2. Bien entendu, vous pourez également monitorer votre pouls et suivre les différentes tendances au cours du temps. L’historique pourra être adressé à votre médecin par e-mail. Le dispositif paraît simple, on retrouve le capteur Masimo à l’extrémité. Un élément à prendre en compte: Le capteur de SpO2 dispose d’une prise 30 broches ce qui rend l’iPhone 5 incompatible. Apple a pris de court les constructeurs de périphériques en modifiant son port principal.

L’appareil est d’ores et déjà disponible ici. A 249$, soit environ 189 €. Vous pouvez lire les commentaires furieux des internautes qui s’insurgent contre les prix pratiqués. Une application est téléchargeable gratuitement sur l’AppStore pour utiliser le périphérique (vu le prix du matériel, il aurait était cynique de la faire payer!).

L’information majeure est tout de même la mise en garde de Masimo: L’appareil ne doit pas être utilisé à des fins médicales mais uniquement pour les pilotes d’avions et leurs passagers, les randonneurs… En bref, ils n’ont pas obtenu les autorisations de la FDA. On peut penser que la société Masimo va tout mettre en oeuvre pour obtenir les autorisations nécessaires afin de ne pas passer à côté de ce marché potentiel.

En conclusion: 249$ pour un matériel FDA-neg… Mais de qui se moque t-on?

Pour info: Le CEO (PDG en France) de la société Masimo, Joe Kiani a été élu meilleur entrepreneur de l’année 2012 par Ernst & Young.

 

Quel antibiotique choisir ?

Posted by admin On décembre - 15 - 2012

J’avoue ne pas être très à jour sur le type d’antibiotique à prescrire en fonction de la pathologie ou de l’âge. Ce n’est absolument pas mon domaine de compétence et d’autres sont largement plus qualifiés que moi. Donc, quand je suis obligé de prescrire un antibio à un de mes nombreux enfants, je contacte un ami médecin généraliste qui m’indique aussitôt quel traitement instaurer (j’arrive encore à faire le diagnostic ;-)). Parfois, je cherche sur internet les conférences de consensus et autres recommandations émises par nos sociétés savantes. Mais maintenant, j’ai l’arme ultime: le site antibioclic.com.

Proposé par le département de médecine générale de l’Université paris Diderot, il vous informe sur l’antibiothérapie à mettre en oeuvre en fonction de la pathologie rencontrée. Attention, on n’est pas dans le germe multi-résistant, on parle ici d’atb en médecine générale. Antibioclic est bien entendu réservé aux professionnels de santé. N’hésitez pas à y jeter un oeil, ça vaut le coup. Quelqu’un aurait-il la bonne idée d’en faire une application iphone ? Pour 0,89€ je l’achèterai. A bon entendeur…

L’accès à la médecine d’urgence évolue…

Posted by admin On décembre - 15 - 2012

Aux Etats-Unis, une société propose désormais de « réserver » votre passage dans un service d’urgence. Je m’explique: Un nouveau système appelé ERexpress vous permet d’avoir en temps réel le délais de consultation aux urgences de votre secteur. Il faut pour cela que l’hôpital soit affilié à ER express. J’ai essayé un hôpital sur Paris…rien. Par contre sur la ville d’Atlanta, 1 hôpital prenait la réservation. A 12h03 du matin, j’avais la possibilité d’être vu à 20h50… (Tout le monde a les mêmes problèmes de saturation des services d’urgence). Afin de « réserver sa place », il faut laisser ses coordonnées, décrire les symptômes présentés et accepter les termes et conditions d’utilisation de ce service…

L’avantage d’un tel système serait d’éviter l’encombrement dans les salles d’attente et de diminuer également le risque de transmission d’infections, parfois lourd de conséquences.  J’avoue qu’il est préférable d’attendre au chaud chez soi, plutôt qu’à l’hôpital. Lorsqu’un examen est nécessaire et que votre médecin traitant est absent, les services d’urgences sont sollicités. Il y a donc des patients qui viennent consulter aux urgences par défaut de médecin de ville, et pour des urgences « relatives », ne mettant pas en jeu le pronostic vital ni fonctionnel. ER express trouve là tout son intérêt en palliant les insuffisances de la médecine de ville.

 

Il faudra bientôt prendre rendez-vous aux urgences comme vous le faîtes chez votre coiffeur… mais l’urgence est parfois la même 😉

Je reste pour ma part persuadé qu’en développant la médecine de ville, nombre de patients n’auraient pas recours aux services d’urgence.

Le site ER express

L’échographe sans fil est arrivé

Posted by admin On décembre - 13 - 2012

Le RSNA, probablement le plus gros congrès de radiologie au monde, vient de s’achever à Chicago. Siemens y a présenté son tout dernier appareil d’échographie: Le Acuson Freestyle. Cet appareil est le premier appareil d’échographie à disposer d’un transducteur sans fil. C’est toute la conception du produit qui a dû être repensée. Siemens a notamment innové dans l’architecture du système et le traitement d’images.

Les premières photos disponibles montrent un transducteur d’une taille supérieure à la moyenne. Espérons que cela ne gêne pas à la prise en main. L’écran parait être un 13 pouces. Il n’y a pas de poignée apparente, on peut alors s’interroger sur la portabilité du système.  Nous n’en savons pas beaucoup plus pour le moment. Espérons que cet appareil fasse des émules et que les autres constructeurs aient la même démarche.

(Source)

L’université Fernando Pessoa fait le buzz !

Posted by admin On décembre - 4 - 2012

Peut-être connaissez-vous cette université Portugaise qui enseigne diverses matières comme la médecine, l’odontologie, les sciences sociales, l’ingénierie, la criminologie, etc… Et bien sachez que cette université a eu la bonne idée d’ouvrir « une annexe » en France, à Toulon plus exactement. En délocalisant l’université, il leur est possible d’enseigner et de délivrer des diplômes, certes Portugais, mais tout à fait valables en France. Nous sommes en Europe, je vous le rappelle. C’est ainsi que cette université propose d’obtenir des diplômes d’odontologie, de pharmacie ou d’orthophonie. Il vous en coûtera la modique somme de 9500 € par an pour suivre la formation de pharmacie ou d’odontologie. Autant dire que seuls les plus aisés auront accès à cette université et à ses diplômes. C’en est fini du concours d’entrée en pharmacie ou en dentaire ? Pour les plus riches, probablement…
 
Vidéo de Jean Bombin, responsable du département des sciences de la santé de l’Université Fernando Pessoa. Il passe en revue la formation, les candidatures et le diplôme.
 

 
Le feuilleton « Pessoa » n’en est qu’à son début. De nombreux sites commencent à relayer l’information. C’est le BUZZZZZZ sur le net et ça fait les affaires de l’UFP. Les associations d’étudiants s’insurgent contre cette privatisation de l’enseignement, et ont d’ores et déjà interpellé les pouvoirs publics. En effet, la FAGE (Fédération des Associations Générales Etudiantes) craint que ce type d’initiative ne se développe et avec elle un enseignement à deux vitesses. Le numérus clausus, sacro-sainte loi régissant les études de santé (dentaire, orthophonie, pharmacie…)  n’a plus aucune raison d’exister. Comment imaginer un système ouvert aux plus riches et restreint pour les autres? C’est tout le paysage de la santé qui pourrait être bouleversé.
 
Une pétition pour la fermeture de l’UFP est déjà en ligne et a presque recueilli 2000 signature (ici).

Vu sur le site de la FAGE
Vu sur le site de l’UNECD (Union Nationale des Etudiants en Chirurgie Dentaire)

Le site de l’Université Fernando Pessoa France

Pour la culture: Le poète Fernando Pessoa
 

VIDEO

TAG CLOUD

Abonnez-vous à la mailing list

  • Tenez-vous informé !

  • BOUTIQUE

       

About Me

Twitter

    Photos

    37Vscan GE Healthcare"L'ambulance"Ambulance Rio de JaneiroTrueCPRxporteBodyGuardiancoeur artificiel carmatNonin 3230SonoSite-AxoTrackvalvuloplastie catheterTC1-1